Le Westerdam dans le port de Sihanoukville, au Cambodge.
Plein écran
Le Westerdam dans le port de Sihanoukville, au Cambodge. © AFP

Tous les voyageurs belges du bateau Westerdam sont de retour

Les 10 Belges qui passaient leurs vacances en Asie sur le bateau de croisière Westerdam sont rentrés en Europe, selon l'Agence flamande de la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid), qui les a contactés. Tous sont d'accord de se soumettre à une mise en quarantaine de deux semaines, après qu'un cas de coronavirus a été déclaré sur le navire.

"Nous avons attendu deux personnes à l'aéroport de Zaventem ce vendredi matin, mais avons appris trop tard qu'un autre couple arrivait. Celui-ci est rentré à la maison grâce aux transports en commun, en bus et tram", détaille Joris Moonens, porte-parole de l'agence flamande. "Nous leur avons téléphoné et communiqué les avis relatifs à la quarantaine de deux semaines, à compter du moment où ils ont quitté le bateau. Nous leur avons également demandé de contrôler régulièrement leur température, afin de déterminer s'ils ne développent pas de la fièvre.”

Le couple de Herenthout qui a témoigné dans la presse ces derniers jours a lui aussi atterri à Zaventem et est rentré en train. Un quatrième couple est arrivé samedi matin et a pris le taxi. Ils ont aussi été prévenus des mesures à respecter.

"Enfin, nous avons contacté les deux personnes restantes qui ont atterri ce vendredi matin à Schiphol" aux Pays-Bas, conclut M. Moonens. "Nous les récupérons sur place.”

Schipol, l'aéroport d'Amsterdam ce 20 février.
Plein écran
Schipol, l'aéroport d'Amsterdam ce 20 février. © ANP

"Tous ont indiqué qu'ils se plieraient aux mesures. Nous n'irons pas vérifier chez eux s'ils respectent les règles mais comptons sur leur civisme", a-t-il ajouté. "Le risque qu'ils soient infectés par le virus est au demeurant très faible: sur les 2.000 passagers de la croisière, seule une personne a été contaminée. Quant au risque qu'eux-même transmettent le coronavirus, il est aussi très limité", a rappelé le porte-parole de l'agence, soulignant qu'aucun des Belges ne montraient de symptômes de la maladie. "La mise en quarantaine a été décidée pour ne prendre aucun risque.”

Un onzième Belge avait embarqué sur le Westerdam en tant que membre de l'équipage. Les tests de dépistage du nouveau coronavirus effectués sur le personnel se sont tous révélés négatifs.