“Toutes les courbes sont alarmantes: tous les lits de soins intensifs pourraient être occupés mi-novembre”

Lors de leur conférence de presse, les experts et porte-paroles ont tiré la sonnette d’alarme et signalé que l’occupation en soins intensifs est exponentielle tandis que les courbes des infections et des hospitalisations sont alarmantes. Il y a désormais en moyenne 5.057 nouvelles infections au coronavirus par jour. Il s’agit d’une augmentation de 93% par rapport à la période précédente de sept jours, ressort-il des chiffres communiqués par l’Institut de santé publique Sciensano tandis qu’un pic à 7.000 cas en une journée a été recensé vendredi. Pour Yves Van Laethem, on est désormais obligés de parler de “deuxième vague”.

  1. Deux ans avec sursis requis contre Alain Mathot

    Deux ans avec sursis requis contre Alain Mathot

    Le parquet général a requis mardi après-midi devant la cour d'appel de Liège une peine d'au moins deux ans de prison avec sursis contre Alain Mathot, l’ancien député-bourgmestre de Seraing âgé de 49 ans, poursuivi pour des faits de faux, de corruption passive et de blanchiment dans le cadre de la construction de l'incinérateur de déchets Uvelia à Herstal. Pour le ministère public, Alain Mathot a bien participé à la corruption qui a influencé l'attribution du marché.
  2. Courriels perdus, cartes inutilisables, confusion autour des barrages: la gestion des inondations pointée du doigt

    Courriels perdus, cartes inutilisa­bles, confusion autour des barrages: la gestion des inondati­ons pointée du doigt

    Lorsque le ciel s’est déchaîné, l’été dernier sur la Wallonie, le chaos a rapidement régné au sein du gouvernement. Courriels perdus, cartes inutilisables, confusion autour de l’ouverture de barrages... Une vue d’ensemble déficiente a empêché une évacuation sereine de la population, conclut Het Laatste Nieuws qui a enquêté sur les événements tragiques du défunt été. Focus.
  3. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.