Plein écran
Image d'archives © photo_news

Transport de marchandises: un véhicule sur trois en infraction

Septante véhicules ont été contrôlés en Belgique jeudi après-midi lors de la journée d'action commune du Benelux concernant le transport de marchandises, indique vendredi le Service Public Fédéral (SPF) Mobilité et Transports. L'accent était mis sur le contrôle des matières dangereuses. Parmi les camions contrôlés, 21 étaient en infraction. Deux autres journées d'action communes sont prévues cette année.

L'opération était menée simultanément en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg. Chaque pays a envoyé des observateurs chez ses voisins, dans le but de renforcer la coopération et l'échange d'expérience dans le domaine du contrôle du transport de marchandises.

En Belgique, les contrôles ont eu lieu au tunnel Liefkenshoek vers Anvers et à Weyler, à la frontière belgo-luxembourgeoise. Sur les septante véhicules contrôlés, 21 étaient en infraction. Quatorze d'entre eux ne respectaient pas les conditions de transport des matières dangereuses. D'importantes infractions ont également été constatées en matière de temps de repos et de conduite des chauffeurs. Quatre camions ont notamment été immobilisés.

Un projet de Traité Benelux est en cours d'élaboration afin d'harmoniser les pratiques de contrôle, ajoute le SPF. Son but sera notamment de permettre, moyennant certaines conditions, aux contrôleurs d'intervenir dans les pays voisins.

  1. La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année
    Play

    La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année

    Une nouvelle "Tournée minérale" débutera samedi pour durer un peu plus longtemps que les trois éditions précédentes, le mois de février comptant, en cette année 2020 bissextile, 29 jours. Les dizaines de milliers de participants belges s'engagent à passer le mois sans boire une goutte d'alcool. Organisée par la Fondation contre le cancer, en collaboration avec l'ASBL flamande De DrugLijn, "Tournée Minérale" vise à attirer l'attention sur la problématique de la consommation d'alcool et à soutenir la recherche contre le cancer.
  1. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.
  2. Un chauffeur de bus de la Stib conteste son licenciement et porte plainte

    Un chauffeur de bus de la Stib conteste son licencie­ment et porte plainte

    Un courrier contestant le licenciement d'un chauffeur de bus a été envoyé à la Stib et une plainte sera déposée en vue de poursuites devant le tribunal du travail dès que le dossier sera complet, a indiqué mercredi Olivier Rittweger de Moor, membre des Conseil d'entreprise et CPPT de la Stib. Derrière cette procédure individuelle, c'est le plan absentéisme de l'entreprise bruxelloise de transport en commun qui est ici mis en cause.