Plein écran
© Photo News

Trois viols au Dour Festival

MISE À JOURTrois jeunes femmes ont été victimes d’un viol lors du Dour Festival, selon les informations de la Dernière Heure, confirmées par le parquet de Mons vendredi. Une de ces plaintes émane d’une femme âgée de 19 ans, selon le parquet.

Des faits dramatiques se sont déroulés au cours de cette 31e édition du Dour Festival, qui se tient jusqu’à dimanche. Le parquet de Mons précise que les faits ne sont, à ce stade, pas établis. Une enquête est ouverte. Le ou les auteurs n’ont pas encore été identifiés. Aucun élément ne permet non plus de lier ces trois plaintes, ajoute encore le parquet. Comme le précise la DH, contrairement aux rumeurs qui circulent sur le site, ces viols ne seraient pas les actes d’un violeur en série.  

Pour cette édition 2019, l’organisation du festival avait pris des mesures contre le harcèlement. Une cellule d’accompagnement et de soutien psychosocial a donc pris en charge les victimes. 

Par ailleurs, la police rappelle quelques conseils essentiels: rester avec son entourage, faire attention aux consommations offertes et ne pas suivre des inconnus dans les tentes.