Les jeunes de la Cité Yernaux à Montignies-sur-Sambre (Charleroi) étaient ravis de pouvoir travailler l'été dernier grâce à Été Solidaire.
Plein écran
Les jeunes de la Cité Yernaux à Montignies-sur-Sambre (Charleroi) étaient ravis de pouvoir travailler l'été dernier grâce à Été Solidaire. © M.H.

Tu es jeune, Carolo et tu cherches un job d’été? Été Solidaire est là

La crise sanitaire liée au coronavirus a débouché sur une importante crise économique. D’après de nombreux experts, les effets se feront encore ressentir pendant quelques années. Parmi les victimes collatérales, il y a les jeunes. Ceux-ci trouvent de plus en plus difficilement un job étudiant pour pouvoir vivre un tant soit peu de manière indépendante. En partenariat avec la Société de Logements de Service Public (SLSP), La Sambrienne et l’Association Sans But Lucratif (ASBL) environnementale, Charleroi Nature (ChaNa), la Ville de Charleroi tente d’apporter sa pierre à l’édifice dans la résolution du problème.

  1. Vers une levée de toutes les restrictions le 16 juillet? “Il y a eu une erreur dans l’expression du Premier ou dans l’interprétation”

    Vers une levée de toutes les restricti­ons le 16 juillet? “Il y a eu une erreur dans l’expression du Premier ou dans l’interprétation”

    “Le 16 juillet aura lieu un nouveau Comité de concertation pour discuter de la suppression de toutes les restrictions qui existent encore”. Cette petite phrase lâchée par Alexander De Croo lors du dernier Codeco a donné beaucoup d’espoir aux Belges dans la perspective d’un retour (total) à la normale. Mais une source proche du gouvernement a confié à La Dernière Heure qu’il “y a eu une erreur dans l’expression du Premier ou dans l’interprétation. Lever toutes les jauges, ce n’est pas raisonnable”.
  2. Le travail étudiant, une denrée de plus en plus rare: “Je me suis habituée à beaucoup moins manger”
    Coronavirus

    Le travail étudiant, une denrée de plus en plus rare: “Je me suis habituée à beaucoup moins manger”

    La crise sanitaire n’épargne personne, aucun secteur. Si dernièrement, on a beaucoup parlé de la détresse psychologique des étudiants, leur santé financière, elle non plus, n’est pas au beau fixe. En cause? Trouver un travail étudiant en temps de crise est un vrai parcours du combattant. Plusieurs étudiants témoignent dans nos colonnes de ce nouveau quotidien rythmé par la privation et la culpabilité de devoir (encore) demander de l’aide à leurs proches.