ULiège: impossible de passer ses examens, la plateforme est “down”

La plateforme de l’ULiège, qui devait accueillir plusieurs centaines d’étudiants virtuellement afin qu'ils passent leurs premiers examens, a planté. En cause, une surcharge du nombre d'ordinateurs connectés en même temps. Si l’université espère régler le problème rapidement, de nombreux examens doivent d’ores et déjà être reportés.

Plein écran
© Google Maps

Ce lundi 18 mai sonne le premier jour d’une session d’examen particulière pour les étudiants de supérieur. En effet, coronavirus oblige, ils doivent les passer de manière virtuelle. L’Université de Liège a mis en place une plateforme en ligne pour ce faire.

Mais voilà, ce lundi, la plateforme ecampus est inaccessible. Du côté de l’ULiège, on explique cela par une chose très simple : il y a trop de monde qui essaie de se connecter en même temps. “On a eu un problème d’afflux massif. Bien plus d’étudiants se sont connectés à la plateforme par rapport à la période de test. Le serveur du site n’a pas apprécié la surcharge”, explique le service informatique.

Message d'erreur qui apparaît lorsque l'on essaie de se connecter à la plateforme ecampus de l'Université de Liège.
Plein écran
Message d'erreur qui apparaît lorsque l'on essaie de se connecter à la plateforme ecampus de l'Université de Liège. © D.R.

L’ULiège tente actuellement de régler le problème. Le souci étant que, pour le moment, les étudiants essaient encore se connecter à la plateforme alors que le service informatique veut redémarrer le serveur. “On va devoir isoler le serveur pour qu’il redémarre normalement. On espère que la plateforme sera à nouveau opérationnelle pour les examens de cet après-midi”, indique-t-on.

Ce matin, des étudiants de la Hautes Études Commerciales n’ont pu passer leur examen. Sont aussi concernées les facultés de droit, de psychologie, logopédie et sciences de l’éducation et de médecine vétérinaire, notamment. Les examens de cet après-midi, s’ils ne peuvent pas avoir lieu, devront indéniablement être reportés. Mais quand ? Cette décision incombe à chaque faculté.

En attendant, ce sont de nombreux étudiants laissés sur le carreau, ce lundi, qui craignent pour leur session.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.