La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) à la Chambre.
Plein écran
La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) à la Chambre. © Photo News

Un avis “nuancé” du Conseil d'État sur la loi pandémie, selon Verlinden

Le Conseil d’État a remis la semaine passée son avis sur l’avant-projet de loi pandémie du gouvernement. Selon la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, celui-ci est “clair et nuancé”. Il permettra d’”affiner” le texte et de présenter “dans les plus brefs délais” un projet de loi adapté en seconde lecture au gouvernement avant la transmission au parlement.

  1. L’avocate qui a fait condamner l’État explique ce qui va changer pour le citoyen

    L’avocate qui a fait condamner l’État explique ce qui va changer pour le citoyen

    La décision du tribunal de première instance de Bruxelles a fait l’effet d’une bombe juridique. La justice a en effet donné raison à la Ligue des droits humains (LDH) et à la Liga voor mensenrechten en déclarant illégales les mesures gouvernementales édictées pour contrer la propagation du coronavirus depuis plus d’un an maintenant. “Nous soulignons depuis un an que ces mesures sont fondées sur des sables mouvants juridiques, mais le gouvernement ne voulait pas nous écouter”, confie Kati Verstrepen, avocate et présidente de la Liga voor mensenrechten. Mais que change concrètement cette décision de justice pour le citoyen? Explications.
  2. Les mesures Covid jugées illégales: l'État fait appel
    Mise à jour

    Les mesures Covid jugées illégales: l'État fait appel

    Le gouvernement ira en appel de la décision rendue en référé par le tribunal de première instance de Bruxelles qui juge illégales les mesures de restriction des libertés publiques prises pour lutter contre la Covid-19, a annoncé mercredi la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, devant la Chambre. Des décisions judiciaires et du Conseil d’Etat ont auparavant conforté le fondement de ces mesures et le fait que le gouvernement pouvait travailler par arrêté ministériel, a-t-elle fait remarquer.
  1. Tomorrowland: “Heureux et reconnaissant de cette perspective réaliste”

    Tomorrow­land: “Heureux et reconnais­sant de cette perspecti­ve réaliste”

    L'organisation de Tomorrowland est ravie que de grands festivals en plein air seront possibles à partir du 13 août. "Nous sommes très heureux et reconnaissants d'apprendre que le gouvernement fédéral a défini une perspective réaliste pour l'organisation d'événements majeurs", a déclaré la porte-parole Debby Wilmsen. Tomorrowland a reporté il y a près de deux mois son édition prévue en juillet aux week-ends des 27-29 août et 3-5 septembre, dans l'espoir que la situation sanitaire rendrait cela possible.
  2. L’ordonnance mettant en doute la légalité des mesures Covid en appel

    L’ordonnance mettant en doute la légalité des mesures Covid en appel

    La décision du tribunal civil de Bruxelles, qui enjoint l'État belge à mettre un terme à l'illégalité apparente des mesures Covid, sera introduite en appel lundi. Cette première audience ne sera vraisemblablement consacrée qu'à l'établissement d'un calendrier d'échange de conclusions et à la fixation de dates de plaidoiries. Comme en première instance, la procédure en appel se déroule en référé. Si la cour d'appel les confirme ou les modifie, les injonctions du premier juge resteront donc provisoires, dans l'attente d'un éventuel débat au fond.
  1. La date de la deuxième saison de Lupin dévoilée dans une nouvelle bande-annonce inédite
    Play

    La date de la deuxième saison de Lupin dévoilée dans une nouvelle ban­de-annonce inédite

    12 mai
  2. Pour 20 euros, ce coiffeur vous fait une coupe au chalumeau, au hachoir et au marteau
    Play

    Pour 20 euros, ce coiffeur vous fait une coupe au chalumeau, au hachoir et au marteau

    12 mai