Plein écran
© BELGA

Un Belge sur deux fréquente le musée moins d’une fois par an

Une enquête commandée par museumPASSmusées, l'organisation derrière le pass musées national, révèle que 73% des Belges affirment visiter de temps à autre un musée, mais près de la moitié des sondés s'y rend moins d'une fois par an. 

Trois sondés sur cinq ont toutefois déclaré souhaiter passer plus de temps au musée. Dans 41% des cas, c'est le prix d'entrée qui rend la visite au musée moins évidente. Le manque d'information quant à l'offre muséale (35%) et la distance (25%) sont d'autres facteurs décourageant de potentiels visiteurs, ressort-il de l'enquête.

Un grand nombre de répondants indiquent ne pas considérer une visite au musée parce que les institutions nationales ne seraient pas captivantes ou trop éloignées de leur domicile. "Des préjugés que nous devons déconstruire ensemble, à l'aide d'une meilleure communication", commente la directrice de museumPASSmusées, Julie Van der heyden.

Les types de musées les plus populaires auprès des Belges sont d'abord ceux d'histoire, ensuite de science et de technologie, suivis des musées d'art classique et moderne.

Le sondage mené auprès de 2.000 Belges a été effectué à l'occasion de la Journée internationale des musées qui aura lieu le samedi 18 mai prochain. L'évènement réunit 40.000 musées dans le monde entier autour d'une mission commune: faire du musée un lieu essentiel pour l'échange culturel et l'enrichissement mutuel.

  1. Près d'1% de problèmes techniques sur les 20.000 premières copies d'examen à l’UCLouvain

    Près d'1% de problèmes techniques sur les 20.000 premières copies d'examen à l’UCLouvain

    Au terme de la première journée de session d'examen mardi, l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) dresse un bilan positif du démarrage d'une session inédite en raison de la crise entraînée par le coronavirus. En effet, plus de 99% des examens que rendront quelque 32.000 étudiants seront passés à distance, via cinq logiciels spécifiques. Cinquante informaticiens sont mobilisés pour encadrer le processus. Près de 20.000 copies ont déjà été remises virtuellement - la session est anticipée en médecine - dont 10.000 mardi - et l'Université précise que moins d'1% des étudiants ont rencontré des problèmes techniques.