L'internaute injurieux n'a pas été condamné pour calomnie et évite une peine maximale d'un an de prison
Plein écran
L'internaute injurieux n'a pas été condamné pour calomnie et évite une peine maximale d'un an de prison © RTL (capture d'écran)

“Un bon flic est un flic mort”: l’internaute passe à la caisse

L’homme qui avait eu des propos inadéquats après la fusillade de Liège a été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles, ce 15 novembre, à une amende de 4.000 euros. Le Bruxellois s’était excusé mais le procureur du Roi avait requis la peine maximale pour calomnie, soit un an de prison.