Plein écran
© RTL

Un cadavre dans la Trouille

VideoLe cadavre d'une femme a été découvert jeudi dans la rivière "La Trouille", à Spiennes (Mons). Un homme, qui a conduit la police vers le lieu de la découverte, a été interpellé, a confirmé le parquet de Mons.

Plein écran
Véronique Quidouce © police fédérale

Une dame de 56 ans, Véronique Quidouce, avait disparu depuis le 25 décembre. Sa disparition avait fait l'objet d'un appel à témoins ce lundi.

Les premiers éléments d'enquête avaient confirmé, selon le parquet, le "caractère inquiétant" de la disparition. Le dossier a fait l'objet d'une mise à l'instruction le 12 février "en vue notamment de procéder à des devoirs de téléphonie et tenter de localiser" la personne disparue.

Le parquet a expliqué que l'enquête a conduit "assez vite à des indices sérieux permettant de considérer l'ancien compagnon" de la victime comme suspect de faits de meurtre. Ce dernier a été interpellé le 21 février et, à l'issue de son audition, il a indiqué l'endroit où se trouvait le corps de la victime, qui aurait perdu la vie dans la soirée du 27 décembre.

"Le corps de la victime a été retrouvé à quelques centaines de mètres de l'endroit désigné. Une autopsie a été réalisée et le suspect sera présenté au juge d'instruction cet après-midi", a précisé le parquet de Mons.

  1. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.