Les menaces au sujet de Marc Van Ranst (photomontage)
Plein écran
Les menaces au sujet de Marc Van Ranst (photomontage) © Gregory Van Gansen / Photo News et profil Twitter de Marc Van Ranst

Un chef regrette sa “balle dans la tête de Marc Van Ranst”: “J’ai reporté sur lui la frustration de l’horeca”

Le virologue Marc Van Ranst, vu sa médiatisation depuis la crise sanitaire, cristallise les frustrations de la population. Régulièrement insulté, il est souvent présenté comme responsable des mesures restrictives du gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus. Parfois, les menaces vont encore plus loin et le chef flamand Vincent Florzoone reconnaît avoir lui-même dépassé les limites. Le cuisinier a en effet demandé sur les réseaux sociaux qui voulait abattre le virologue. Il s’excuse désormais pour ces paroles qui ont apparemment dépassé sa pensée. “J’étais submergé par la frustration”, a réagi le quadragénaire de Loppem. 

  1. Vercauteren déjà en action à l’Antwerp, Van Ranst monte au créneau: “Pas un bon signal”
    Mise à jour

    Vercaute­ren déjà en action à l’Antwerp, Van Ranst monte au créneau: “Pas un bon signal”

    Frank Vercauteren reprend le flambeau comme entraîneur à l’Antwerp où il a signé pour cinq mois, jusqu’à la fin de la saison. Le Bruxellois a pris ses fonctions ce mardi en étant notamment présenté à la presse, ce qui n’a pas manqué d’agacer Marc Van Ranst. Le virologue aurait préféré qu’il observe une semaine de quarantaine, alors que l’entraîneur est arrivé en provenance de Russie, pays en zone rouge, lundi.
  1. Un adolescent de 14 ans accusé du meurtre d'une camarade de classe, pom-pom girl de 13 ans
    Play

    Un adolescent de 14 ans accusé du meurtre d'une camarade de classe, pom-pom girl de 13 ans

    10:50
  2. Un balcon s'effondre à Malibu et envoie des fêtards dans l'océan
    Play

    Un balcon s'effondre à Malibu et envoie des fêtards dans l'océan

    7:53