Plein écran
© Mozkito

Un colis suspect découvert à la base militaire Satcom de Gooik, les riverains évacués

Mise à jourUn colis suspect a été livré à la base militaire Satcom de Gooik, jeudi en début d'après-midi. Cette base est un lieu-clé pour ce qui est de la communication par satellites entre les membres de l'OTAN. Une alerte terrorisme a été activée, a appris Belga à bonne source.

“Nous avons averti le voisinage par mesure de sécurité”, précise le bourgmestre. “Nous avons demandé aux riverains dans un rayon de 300 mètres d’évacuer. Il s’agit d’une trentaine de personnes. Nous recherchons un lieu où les accueillir au cas où l’évacuation se prolonge.”

Le Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs (SEDEE)  a été dépêché sur place.

L'Alliance atlantique a mis en service ce nouveau centre de communications sur un terrain isolé de Kester (Gooik), en Brabant flamand. Quatre nouvelles antennes, placées dans des boules blanches, sont visibles de loin. Ces satellites sont destinés notamment à des buts d'espionnage.

  1. La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Flandre n'atteindra sans doute pas les objectifs que l'Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7 % entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d'émissions à la Wallonie, ce que n'a pas formellement exclu le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie.