Plein écran
© BELGA

Un deuxième décès dû à la légionellose près de Gand

Une deuxième personne est décédée de légionellose dans la région d'Evergem, près de Gand, confirme mercredi l'agence flamande pour la Santé (Agentschap Zorg en Gezondheid). Une première personne, un habitant d'Evergem, était décédée lundi soir à l'hôpital. 

Ces derniers jours, un total de 17 personnes, dont plusieurs habitant Evergem ou y passant, pour le travail par exemple, avaient été admises à l'hôpital à la suite d'une contamination aux légionelles, dont la source n'a pas encore pu être identifiée précisément. 

Second décès

Le deuxième décès est survenu à l’hôpital universitaire Sint-Lucas, à Gand. Il s’agit d’un homme de 70 ans, un habitant d’Evergem. Aucune nouvelle contamination n’a été signalée ce jour, a précisé l’agence flamande Soins et Santé (Agentschap Zorg en Gezondheid). “Quant à l’état de santé des autres patients, les hôpitaux nous ont confirmé que 6 patients sont entre-temps rentrés chez eux et 7 autres vont mieux. Deux personnes sont encore aux soins intensifs, dont une est dans un état critique.” 

Une première personne, un homme de 50 ans qui habitait également à Evergem, était décédée lundi soir à l’hôpital.

Légionellose

La légionellose est une maladie pulmonaire rare provoquée par l’inhalation de légionelles, des bactéries qui prolifèrent dans les eaux chaudes et stagnantes, comme les circuits d’eau des bâtiments. Elle n’est pas contagieuse.