Plein écran
Capture d'écran © Ligue SLA

Un enfant qui se noie: la campagne choc de la Ligue SLA boycottée par la VRT

La nouvelle campagne de la Ligue SLA ne sera pas diffusée par la VRT, qui la juge “trop choquante” pour ses téléspectateurs.

Une campagne choc pour la journée mondiale de la SLA (sclérose latérale amyotrophique, également appelée maladie de Charcot). Un enfant est en train de se noyer dans une piscine, sous le regard d’un homme. Dans un premier temps, on peut penser que cette personne laisse le garçon en difficulté volontairement. Mais quand ce dernier meurt, on comprend que l’homme ne pouvait rien faire pour le sauver, puisqu’il est atteint de la maladie, et donc en fauteuil roulant.

“Trop choquante”

“Comment vous sentez-vous maintenant? Dans le corps d’un patient de la SLA?”, est-il alors écrit. Avant d’inciter à l’action: plus d’argent pour la recherche. La Ligue SLA a voulu diffuser la vidéo au grand public cette semaine, mais elle s’est heurtée au refus de la VRT. “Nous prenons rarement une telle décision. Mais nous avons pensé que cette publicité était trop choquante pour les téléspectateurs, d’autant plus qu’elle aurait été diffusée à des heures où l’audience est la plus importante”, a réagi Hans Van Goethem, porte-parole de la VRT.

Pour l’agence de publicité Publicis One, qui a conçu la publicité, l’heure est à l’incompréhension. “Notre intention n’était pas de choquer. Nous voulions simplement exprimer ce que l’on ressent quand on est piégé dans son corps. D’autres scénarios avaient été élaborés mais nous avons choisi cette scène, qui représente la plus grande impuissance. C’est le sentiment que nous avons voulu transmettre”, a réagi le directeur créatif Kwint De Meyer.

Evy Reviers, président-directeur général de la Ligue, est du même avis. “La VRT n’a pas le droit de décider si quelque chose est trop difficile si c’est la réalité”, a-t-il regretté. La publicité a été diffusée sur la page Facebook de la Ligue.

  1. Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connaissait sa voiture par cœur”

    Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connais­sait sa voiture par cœur”

    Alors que la commune de Wijnegem (province d’Anvers) vient d’obtenir la promesse de voir installer un dispositif de contrôle de trajet sur la “route de la mort”, deux frères y ont été victimes d'un crash d’une extrême violence ce vendredi. La Porsche 911 turbo de Pedro, 44 ans, et Gaby, 39 ans, a été littéralement sectionnée lors de l’impact contre un arbre. L’aîné lutte pour sa vie sur son lit d’hôpital tandis que le cadet a été tué sur le coup. Ensemble, ils avaient une affaire de voiture de luxe d’occasion. “Oui, ils aimaient les voitures puissantes, mais ils les connaissaient de A à Z”.
  2. Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-père qui refusait de lui donner de l’argent
    Mise à jour

    Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-pè­re qui refusait de lui donner de l’argent

    Mercredi, un homme de 81 ans a perdu la vie à Grammont, poignardé par son petit-fils. Le soir-même, les voisins ont aperçu le suspect, Nick, 23 ans, acheter une glace au marchand de glace ambulant. Quelques minutes plus tard, il s’est rendu chez son grand-père avant de le poignarder à mort avec une paire de ciseaux. Il s’est ensuite retourné contre sa grand-mère, qui tentait d’intervenir. On soupçonne aujourd’hui le jeune homme d’avoir sonné à la porte de ses grands-parents pour réclamer de l’argent pour s’acheter de la drogue. Il a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat et de tentative de meurtre sur sa grand-mère, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale.