Plein écran
La prison de Malines © Photo d’archives

Un enseignant en cellule pour agression sur un enfant de quatre ans

Mise à jourUn enseignant de Keerbergen, âgé de 23 ans, a été emprisonné. Il est soupçonné d’avoir agressé un mineur. La victime est un enfant de quatre ans qui fréquente la même école que le professeur.

Les enquêteurs du district de police de Malines-Willebroek ont emmené l’enseignant au poste de police vendredi dernier et le juge d’instruction Theo Byl a procédé à son arrestation samedi, pour “suspicion d’atteinte à l’honneur d’un mineur”.

Collègue

Un jour avant son arrestation, les parents de la victime s’étaient rendus à la police pour déposer une plainte. Selon les premières déclarations de l’enfant, la fillette a dû rester en classe jeudi soir pour participer au nettoyage. Une fois seule avec le professeur, ce dernier lui aurait demandé de faire certaines choses.

La pornographie enfantine

Vendredi, après son arrestation, les enquêteurs ont immédiatement procédé à une perquisition dans la maison du jeune enseignant, à Keerbergen. Entre autres choses, son ordinateur portable a été emporté par la police et a fait l’objet d’une analyse. On y aurait retrouvé du matériel pédopornographique. 

Citation

"La prison n'est pas l'endroit idéal pour quelqu'un qui aurait commis de tels crimes".

L’avocat Bart Vanmarcke

Confessions partielles

Après un séjour de deux jours en prison, l’enseignant comparait aujourd’hui devant la justice à Malines. Il aurait fait des aveux partiels. Son avocat, Bart Vanmarcke, n’a pas voulu entrer dans les détails après le procès et attend une enquête plus approfondie. 

Plein écran
L’avocat Bart Vanmarcke © Tim Van der Zeypen

Traitement

L’avocat a fait savoir qu’il demandait une libération sous surveillance avec un bracelet électronique pour son client. “La prison n’est pas l’endroit idéal pour quelqu’un qui aurait commis de tels crimes”, a déclaré l’avocat pénal. “Mon client est soulagé de pouvoir enfin parler de son problème. Il va pouvoir désormais travailler en toute honnêteté sur lui-même”.

La chambre du conseil a confirmé l’arrestation mardi et s’est opposée à la surveillance électronique. L’homme restera donc en détention pour le moment.

  1. Les pistes de ski accessibles dans les Fagnes dès demain

    Les pistes de ski accessi­bles dans les Fagnes dès demain

    Les pistes de ski alpin du Thiers des Rexhons (Spa) et d'Ovifat (Waimes) seront accessibles jeudi dès 9h30, ont fait savoir mercredi leurs gestionnaires respectifs par voie de communiqué. Les importantes chutes de neige survenues ces dernières 24 heures sur la région verviétoise autorisent ces ouvertures qui seront peut-être plus nombreuses jeudi matin au regard des réelles conditions d'enneigement et de glisse sur les hauts plateaux fagnards.