Photo News
Plein écran
© Photo News

“Un enterrement symbolique” est prévu ce vendredi à l’aéroport de Charleroi

Brussels South Charleroi Airport (BSCA) a accueilli 240.900 passagers, soit une fréquentation de 30% comparé au mois de juillet 2019. Mais au-delà de cela, c’est une grande partie du secteur touristique qui est en crise.

  1. Les îles Canaries vidées de leurs touristes: “Si nous ne mourons pas du Covid-19, nous mourrons de faim”

    Les îles Canaries vidées de leurs touristes: “Si nous ne mourons pas du Covid-19, nous mourrons de faim”

    Le désespoir règne aux îles Canaries, qui sont durement touchées par la crise du coronavirus. Si les voyages y sont toujours autorisés pour les Belges, les îles se sont vidées de leurs touristes. La crise économique y fait rage, et des dizaines de milliers de personnes craignent pour leur emploi, comme le rapporte le quotidien allemand Die Welt. “Ce qui se passe aux Canaries est une catastrophe”.
  2. Quel impact les voyages ont-ils eu sur l’émergence des nouveaux cas? La réponse d’Yves Van Laethem

    Quel impact les voyages ont-ils eu sur l’émergence des nouveaux cas? La réponse d’Yves Van Laethem

    Le Centre de crise et le SPF santé ont tenu une nouvelle conférence de presse ce vendredi matin pour faire le point sur la situation sanitaire dans notre pays. Le dernier bilan publié par Sciensano confirme la tendance à la baisse, mais “il n’est pas impossible que l’on se dirige vers un plateau”, a commenté Yves Van Laethem, avant d’infirmer la prétendue pénurie des tests de dépistage dans les laboratoires. “Actuellement, ce n’est pas le cas.” L’infectiologue a également fait le point sur la période estivale, assurant que 900 personnes revenant de zone rouge avaient été diagnostiquées positives. “On estime que chez nous, environ 20% de nouveaux cas ont été diagnostiqués sur base de retours de voyages. Un chiffre qui colle à la moyenne européenne."