Plein écran
Malines

Un garçon de dix ans décède après s'être prêté au "jeu du foulard"

Un garçon de 10 ans est décédé à Malines, après s'être prêté au "jeu du foulard" à son domicile, rapportent lundi Het Nieuwsblad, De Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. Selon les experts, le garçon serait la première victime mortelle flamande de ce jeu meurtrier en vogue.

L'enfant s'est retiré dans sa chambre mercredi dans la soirée. Ses parents l'ont retrouvé inconscient, une corde autour du cou. Le jeune garçon a ensuite été transféré vers l'hôpital universitaire d'Edegem, où les médecins l'ont placé dans un "caisson à oxygène". Malgré les efforts des médecins, l'enfant est décédé le lendemain. Au cours du "jeu du foulard", les enfants se serrent eux-mêmes la gorge avec une écharpe ou une ceinture, empêchant l'oxygène d'arriver au cerveau. Cela provoque notamment des hallucinations. Si le noeud n'est pas défait à temps, le jeu peut avoir une issue fatale. Selon Het Nieuwsblad, le cercle d'amis de la victime parlait depuis un petit temps de ce jeu. En 2009, 10 personnes sont mortes dans la partie francophone du pays à cause du "jeu du foulard". Depuis lors, une campagne de prévention est menée dans les écoles du sud du pays.

  1. Child Focus lance une campagne choc contre la pédopornographie

    Child Focus lance une campagne choc contre la pédoporno­grap­hie

    Child Focus lance une campagne choc contre la pédopornographie à l'occasion de la Journée européenne pour la protection des enfants contre les abus sexuels, organisée le 18 novembre. L'organisation diffuse une vidéo qui est une reconstitution explicite d'abus sexuels sur un enfant, jouée par des adultes, afin de "créer un effet de choc, de briser les tabous autour de la problématique et de tirer la sonnette d'alarme".