Un habitant de Gouvy acquitté de tentative d'assassinat

Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné un habitant de Gouvy, âgé de 42 ans, à une peine de huit mois de prison pour des coups portés le 30 juin 2012 au camping les Trois sarts à Lierneux envers son frère d'amitié, un Andennais de 33 ans. Le prévenu était poursuivi pour une tentative d'assassinat et risquait trois ans de prison.

Le jour des faits, les deux amis avaient passé leur après-midi à boire énormément d'alcool amenant le trentenaire à dérober, sur ordre du Gouvion, une tablette à une de leurs connaissances. S'en était alors suivie une bagarre entre les deux frères d'amitié, l'Andennais donnant un coup de boule puis un coup de poing à son aîné.

Les deux hommes étaient finalement rentrés dans la caravane. L'Andennais s'était endormi alors que son comparse, lui, plus excité, craignait pour sa vie et en avait fait état à la gérante du camping.

Les forces de l'ordre étaient alors intervenues et avaient découvert le quadragénaire à trois mètres de son ami, un couteau à steak à la main. A l'arrivée des policiers, le prévenu s'était alors rué sur son camarade pour le frapper à la gorge mais avait été maîtrisé par la police.

Le parquet avait retenu la tentative d'assassinat et réclamé trois ans de prison mais le tribunal a disqualifié les faits en coups et blessures volontaires estimant que le prévenu aurait eu tout le temps de porter des coups de couteau à son frère de cœur avant l'arrivée de la police.

Le tribunal souligne aussi l'absence d'élément moral d'attenter à la vie d'autrui ainsi que la circonstance de préméditation. Le tribunal a aussi rappelé que le juge d'instruction n'avait pas délivré de mandat d'arrêt après les faits.