Plein écran
Denis Ducarme. © belga

"Un harcèlement flamand à l'encontre de Koekelberg"

Plein écran
Fernand Koekelberg. © belga

Le député Denis Ducarme (MR) a dénoncé vendredi soir le "harcèlement irritant" dont fait l'objet selon lui le commissaire général de la police fédérale, Fernand Koekelberg, pour les frais liés à deux voyages au Qatar.
 
Le MR ne relève "aucun élément tangible qui pourrait être associé à un manque d'intégrité" dans le chef de M. Koekelberg, a-t-il affirmé, venant au secours du commissaire général de la police fédérale, dont la N-VA a demandé jeudi la démission. "Le harcèlement flamand à son égard commence à être irritant", a ajouté le député libéral.
 
Selon lui, le MR souhaite que M. Koekelberg puisse disposer de la "sérennité nécesaire pour travailler à la sécurité de note pays".
 
Le commissaire général a été accusé par une plainte anonyme d'avoir effectué des dépenses privées sur le compte de la police lors d'un déplacement professionnel au Qatar en compagnie de sa secrétaire Sylvie Ricour, pour promouvoir en novembre dernier sa candidature au poste de vice-président pour l'Europe au sein du Comité exécutif d'Interpol, ce que les deux intéressés nient. (belga)

  1. “Les femmes ne veulent plus ouvrir les jambes”: le chirurgien misogyne poursuivi
    Play
    mise à jour

    “Les femmes ne veulent plus ouvrir les jambes”: le chirurgien misogyne poursuivi

    L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes (IEFH) va se porter partie civile contre le chirurgien plasticien Jeff Hoeyberghs, dont les propos sexistes tenus lors d'une conférence du KVHV, une association étudiante flamande conservatrice, ont suscité l'indignation. "Les déclarations de Jeff Hoeyberghs incitent à la discrimination et à la haine contre les femmes. C'est la mission de l'institut d'intervenir", a fait savoir mercredi sa directrice adjointe, Liesbet Stevens. Le conseil social de l’université de Gand a quant à lui proposé la suspension provisoire du KVHV.