Plein écran
Archives. © Photo News

Un homme interpellé pour attentat à la pudeur sur une ado à la Foire du Midi

Un homme, suspecté d'attentat à la pudeur sur une fille mineure d'âge à la Foire du Midi à Bruxelles dimanche, a été mis à disposition d'un juge instruction, a déclaré le parquet de Bruxelles mardi, confirmant une information du journal La Capitale. Le suspect n'est pas connu des services de justice, a précisé le parquet de Bruxelles. Selon La Capitale, il s'agit d'un ressortissant bulgare âgé de 39 ans.

Un homme a commis un attentat à la pudeur sur une jeune fille de 15 ans, dans la nacelle d'une des plus grandes attractions de la Foire du Midi à Bruxelles, dimanche soir vers 23h00, rapporte mardi La Capitale. Le parquet de Bruxelles a confirmé qu'un homme avait été interpellé pour ces faits et mis à disposition d'un juge d'instruction. Une information judiciaire a été ouverte pour faits de moeurs sur une mineure.

L’homme a violemment été interpellé par la mère de la victime

La victime a raconté que cet homme lui a non seulement caressé la poitrine et les fesses dans la nacelle, mais qu'il a aussi tenté de l'embrasser de force, selon La Capitale. À la sortie de l'attraction, celle-ci a expliqué à sa maman et à sa tante qui l'attendaient ce qui venait de se passer.

Le suspect a ensuite été retrouvé un peu plus loin, à une autre attraction sur la Foire du Midi. Il a violemment été interpellé par la maman de la victime, selon le quotidien. La police est ensuite intervenue. 

  1. De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus
    procès pédopornographie

    De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus

    Une deuxième journée est prévue au procès pour pédopornographie, devant le tribunal correctionnel de Termonde. La prochaine audience aura lieu le 11 février à 14h00. Le jugement est attendu au plus tôt le 10 mars. Le tribunal a requis la présence de l’un des prévenus, Dimitry D., à la prochaine audience. Celui-ci était effectivement absent vendredi, ce qui n’a pas plu à la juge. Le parquet a requis entre 10 et 15 ans de prison à l’encontre des cinq prévenus.