Plein écran
Le pick-up © Bart Boterman

Un jeune Français perd la vie sur la E40

Sur la E40, à hauteur de Nieuport, un conducteur de 22 ans a été tué samedi soir après un grave accident de la route. Le jeune Français a été heurté à l’arrière de sa Renault Twingo par un pick-up. Sa Twingo s’est écrasée sur le panneau routier annonçant l’approche d’une station-service. Le camion a fini sa course dans un champ. Depuis longtemps, des appels ont été lancés afin de limiter la circulation des véhicules de ce genre, car ils sont jugés trop imposants sur les routes. 

L’incident s’est produit vers 4h30 du matin. Le Français qui était au volant de la Twingo est mort sur le coup. Il ne reste presque plus rien du véhicule. Les services d’urgence n’ont pu établir le décès qu’après leur arrivée en masse. Le pick-up qui a percuté à une grande vitesse la Twingo a été retrouvé bien amoché, à cinquante mètres, dans une prairie le long de l’autoroute. Mais à l’arrivée de la police, le conducteur était parti.

Absence du conducteur

“Le conducteur du véhicule n’était plus sur les lieux de l’accident lorsque la police est arrivée sur les lieux. Il s’est rendu à l’hôpital et a ensuite contacté la police. Il a été arrêté et s’est déjà fait interroger par la police de la route”, a déclaré le procureur du roi de Bruges. Lors du constat de la police, les propriétaires du camion se sont également présentés sur les lieux de l’accident. Le conducteur, âgé d’une vingtaine d’années, originaire de Nieuport et travaillant pour une entreprise de construction, n’est pas le propriétaire du véhicule. Il aurait emprunté la voiture à des amis.

Permis de conduire suspendu

Un expert de la circulation a été nommé par le ministère public. “L’enquête se concentre maintenant sur les circonstances de l’accident, d’une part, et sur la question de savoir si l’homme voulait échapper aux forces de l’ordre, d’autre part. Le permis de conduire du conducteur du pick-up a été immédiatement retiré pendant 15 jours”, ajoute le procureur du roi de Bruges. La police n’ayant pas pu interpeller le conducteur immédiatement, elle ne sait pas s’il conduisait en état d’ivresse ou non. 

Suite à cet accident, la voie de droite de l’autoroute a été fermée pendant plusieurs heures. 

Plein écran
Les deux véhicules étaient distants d'environ 50 mètres. © Bart Boterman
Plein écran
La Twingo © Bart Boterman
  1. Un prof d’un athénée à Huy écarté après avoir posté une vidéo antisémite sur Facebook

    Un prof d’un athénée à Huy écarté après avoir posté une vidéo antisémite sur Facebook

    L'organisme Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE) s'est constitué partie civile dans le cadre d'une action pénale lancée à l'encontre de Talal Magri, professeur de religion islamique à l'Athénée Royal Agri Saint-Georges à Huy, a indiqué le porte-parole du cabinet de Frédéric Daerden, vice-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ministre de tutelle de WBE. Une procédure d’écartement a été prise à son encontre.