Plein écran
Archives. © photo_news

Un Liégeois frappe sa compagne pour avoir avoué qu’il roulait alcoolisé

Un individu fait l'objet d'une procédure en citation accélérée devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir donné des coups à sa compagne, a indiqué dimanche le parquet de Liège.

Samedi, vers 6h du matin, la police de Liège a été appelée à la suite d'un accident de la circulation qui venait de se produire rue Grétry, à Liège. Le conducteur du véhicule, en imprégnation alcoolique, a obligé son amie à s'installer au volant pour l'arrivée des policiers. 

Cette dernière a, dans un premier temps, refusé avant de finalement obtempérer. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, ils ont rapidement fait avouer au conducteur qu'il était bien au volant au moment des faits.
Le chauffard et sa passagère avaient percuté deux voitures qui étaient stationnées sur le bas-côté. Les deux protagonistes ont été emmenés à l'hôpital Saint-Joseph. 

Un infirmier s'est alors rendu compte que l'homme avait quitté le box des urgences dans lequel il se trouvait pour se rendre dans celui de sa compagne. Quand l'infirmier l'a surpris, il était occupé à donner des coups-de-poing au niveau du visage de la dame.

La victime a obtenu 10 jours d'incapacité, son compagnon quant à lui, niait les faits. 

  1. Jean-Claude Marcourt dénonce une “dérive totale”:  “Stéphane Moreau pète tous les plafonds”

    Jean-Clau­de Marcourt dénonce une “dérive totale”: “Stéphane Moreau pète tous les plafonds”

    Jusqu'ici silencieux dans le dossier Nethys/Publifin, l'homme fort du PS liégeois, Jean-Claude Marcourt, prend la parole dans les colonnes de Sudpresse, vendredi. "On ne peut qu'être effaré devant des sommes pareilles, spécialement en ce qui concerne Stéphane Moreau. Il pète tous les plafonds!", s'offusque celui dont la responsabilité dans l'affaire a parfois été pointée du doigt.