Plein écran
© photo_news

Un Liégeois interpellé pour avoir jeté de fausses grenades à Anvers

Mise à jourUn homme âgé de 46 ans a été interpellé jeudi à Liège dans le cadre de l’enquête sur les violences perpétrées ces derniers mois à Anvers et liées au milieu de la drogue, indique le parquet anversois. L’homme est soupçonné d’être à l’origine de trois fausses grenades retrouvées le 15 mars sur la Rupelstraat. L’individu a été présenté à un juge d’instruction, qui a décidé de le libérer.

L’enquête se poursuit, a simplement précisé le parquet. 

  1. Les frais d’avocats de Stéphane Moreau couverts à un million d’euros, son salaire garanti pour 250.000
    Mise à jour

    Les frais d’avocats de Stéphane Moreau couverts à un million d’euros, son salaire garanti pour 250.000

    Le salaire de Stéphane Moreau, ex-administrateur délégué de Nethys, filiale de l’intercommunale Enodia, est garanti pour 250.000 euros, tandis que sa défense en justice l’est à hauteur d’un million d’euros, selon les termes d’un contrat d’assurance dont il bénéficie, rapporte vendredi la RTBF. Celui-ci couvre “les administrateurs et dirigeants passés, actuels et futurs d’Enodia” et a été souscrit le 18 juillet 2017.
  2. Un cas d'euthanasie devant les assises: “Les médecins n'ont pas respecté la procédure”

    Un cas d'euthana­sie devant les assises: “Les médecins n'ont pas respecté la procédure”

    Les trois médecins accusés d'avoir empoisonné une femme de 38 ans qui avait sollicité l'euthanasie en 2010 n'ont pas respecté les conditions et la procédure de la loi sur l'euthanasie, a fait savoir le représentant du ministère public dans son acte d'accusation. Le médecin qui a effectué l'euthanasie n'a pas agi dans les règles et les deux autres n'étaient pas indépendants à l'égard de la patiente, a-t-il expliqué vendredi devant la cour d'assises de Flandre orientale.