"Vous serez jugés ici", pouvait-on lire vendredi soir sur le Palais de Justice de Bruxelles
Plein écran
"Vous serez jugés ici", pouvait-on lire vendredi soir sur le Palais de Justice de Bruxelles © Wake up Belgium

Un message révolutionnaire et menaçant projeté sur le Palais de Justice de Bruxelles

mise à jourÀ la veille de l’événement “La Boum 2” au Bois de la Cambre, le collectif Wake up Belgium, qui entend interpeller et protéger les libertés, a projeté vendredi soir une animation vidéo sur le Palais de Justice de Bruxelles, un constat amer dénonçant lois répressives et manque de stratégie face à la crise du coronavirus. La police est intervenue et a dressé plusieurs P.-V. pour non-respect du couvre-feu en vigueur.

  1. Le porte-parole de “La Boum 2”: “Si quelqu'un préfère mourir de la Covid plutôt que de solitude, pourquoi n’en aurait-il pas le droit?”
    Interview

    Le por­te-parole de “La Boum 2”: “Si quelqu'un préfère mourir de la Covid plutôt que de solitude, pourquoi n’en aurait-il pas le droit?”

    Le porte-parole du collectif “L’Abîme”, à l’origine de La Boum 2, a été interrogé par la police pendant des heures mardi. Les enquêteurs le soupçonnent d’organiser une milice privée et d’inciter à la violence. L’homme, remis en liberté, ne se sent pas concerné par ces accusations: “Je n’organise rien.”
  2. Comment les “Boumeurs” se préparent à une deuxième fête dans le Bois de la Cambre: “Imprimez cette lettre et emportez-la demain”

    Comment les “Boumeurs” se préparent à une deuxième fête dans le Bois de la Cambre: “Imprimez cette lettre et emportez-la demain”

    “N’opposez pas de résistance, et s’ils vous arrêtent, vous avez le droit de garder le silence” : voici quelques conseils qui ont été prodigués aux participants à "La Boum 2" à la veille d’un nouveau rassemblement de jeunes dans le Bois de la Cambre. Le collectif L’Abîme, qui organise la fête, a par ailleurs réitéré son appel à rester non-violent. La police se prépare néanmoins à ce que d’éventuels débordements se produisent car des membres de groupes d’extrême gauche et d’extrême droite pourraient se mêler aux fêtards. Dès lors, la situation risque à nouveau d’être tendue dans le poumon vert de la capitale ce samedi.
  3. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  4. Légalité des mesures Covid: pas de décision avant la fin du délai accordé à l'État

    Légalité des mesures Covid: pas de décision avant la fin du délai accordé à l'État

    La cour d’appel de Bruxelles a décidé, mardi, de rouvrir les débats le 18 mai prochain au sujet de la légalité des mesures Covid. Elle ne rendra donc pas de décision avant vendredi, le 30 avril, date à laquelle expire le délai qui a été accordé à l’État, par le juge en première instance, pour “mettre un terme à la situation d’illégalité apparente découlant des mesures restrictives des libertés”. Une “loi pandémie” est en préparation, mais se trouve toujours actuellement examinée en commission à la Chambre.