Plein écran
© Gianni Barbieux

Un morceau de béton tombe sur une voiture sous le viaduc de la E17

Sous le viaduc de la E17 à Gentbrugge, là où mi-décembre un bloc de béton était passé à travers le toit d'un bus De Lijn, un nouveau morceau de béton est tombé vendredi matin sur la vitre arrière d'une voiture lors d'une inspection de l'Agence flamande des routes et du trafic (Agentschap Wegen en Verkeer, AWV). Cette dernière a confirmé l'information après un tweet du député flamand sp.a Joris Vandenbroucke, qui a révélé l'incident.

Le viaduc en cause est sous surveillance renforcée depuis juillet, après la découverte de béton "pourri". Mais il n'est pas prévu de le rénover avant 2020, malgré les morceaux qui tombent régulièrement.

Récemment, l'AWV avait placé deux filets de protection sur des zones à risque. Après la chute en décembre d'un bloc de béton sur un bus De Lijn, qui dispose d'un dépôt sous le viaduc, l'AWV, la Ville de Gand et la police locale avaient décidé de déplacer le dépôt de la société de transport en commun et de supprimer la zone de "park-and-ride". D'autres mesures avaient également été prises pour la sécurité des voies sous et le long du viaduc.

Vendredi matin, avait lieu une inspection de la partie inférieure du viaduc, avec l'intervention d'un ouvrier en hauteur. La circulation en direction de Melle avait été fermée le temps de l'opération, mais un morceau de béton a chuté vers la voie en sens opposé. "Il a atterri sur la vitre arrière d'un véhicule", a confirmé une porte-parole de l'Agence. Le morceau ne serait pas tombé si l'inspection n'avait pas eu lieu, a-t-elle ajouté. "Nous examinons si, lors de la prochaine inspection, nous ne devrions pas fermer les deux voies de la Brusselsesteenweg."

La vitre arrière de la voiture touchée n'a pas été brisée et personne n'a été blessé. L'AWV compte placer de nouveaux filets de sécurité.

  1. Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connaissait sa voiture par cœur”

    Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connais­sait sa voiture par cœur”

    Alors que la commune de Wijnegem (province d’Anvers) vient d’obtenir la promesse de voir installer un dispositif de contrôle de trajet sur la “route de la mort”, deux frères y ont été victimes d'un crash d’une extrême violence ce vendredi. La Porsche 911 turbo de Pedro, 44 ans, et Gaby, 39 ans, a été littéralement sectionnée lors de l’impact contre un arbre. L’aîné lutte pour sa vie sur son lit d’hôpital tandis que le cadet a été tué sur le coup. Ensemble, ils avaient une affaire de voiture de luxe d’occasion. “Oui, ils aimaient les voitures puissantes, mais ils les connaissaient de A à Z”.
  2. Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-père qui refusait de lui donner de l’argent
    Mise à jour

    Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-pè­re qui refusait de lui donner de l’argent

    Mercredi, un homme de 81 ans a perdu la vie à Grammont, poignardé par son petit-fils. Le soir-même, les voisins ont aperçu le suspect, Nick, 23 ans, acheter une glace au marchand de glace ambulant. Quelques minutes plus tard, il s’est rendu chez son grand-père avant de le poignarder à mort avec une paire de ciseaux. Il s’est ensuite retourné contre sa grand-mère, qui tentait d’intervenir. On soupçonne aujourd’hui le jeune homme d’avoir sonné à la porte de ses grands-parents pour réclamer de l’argent pour s’acheter de la drogue. Il a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat et de tentative de meurtre sur sa grand-mère, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale.