Plein écran
L’explosion de l’obus a été déclenchée sur la plage de Blankenberge. © DR

Un obus explose sur la plage de Blankenberge: “Nous n’avions pas d’autre endroit où le faire”

Mardi matin, le service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (SEDEE) de l'armée a fait exploser un obus sur la plage de Blankenberge. L'explosif avait été trouvé dans un champ à Zuienkerke.

"Nous n'avions pas d'autre endroit où déclencher la bombe. Il y avait trop de risques d'endommager la propriété privée, c'est pourquoi nous avons choisi la plage", explique le commissaire de police de Blankenberge, Philip Denoyette.

Pour cette opération, la plage a été entièrement évacuée et fermée au public. L'explosion a eu lieu sans causer de problèmes.

  1. Un prof d’un athénée à Huy écarté après avoir posté une vidéo antisémite sur Facebook

    Un prof d’un athénée à Huy écarté après avoir posté une vidéo antisémite sur Facebook

    L'organisme Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE) s'est constitué partie civile dans le cadre d'une action pénale lancée à l'encontre de Talal Magri, professeur de religion islamique à l'Athénée Royal Agri Saint-Georges à Huy, a indiqué le porte-parole du cabinet de Frédéric Daerden, vice-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ministre de tutelle de WBE. Une procédure d’écartement a été prise à son encontre.