Plein écran
© Dieter Nijs

Un piéton tué à Bruxelles, le conducteur a commis un délit de fuite

mise à jourUn piéton a été renversé par une voiture près de la Place Rogier dans le centre de Bruxelles, ce dimanche vers 04h45, a confirmé à l'agence Belga Olivier Slosse, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, un homme de type européen âgé entre 20 et 30 ans, est décédée sur place des suites de ses graves blessures. Quant au conducteur du véhicule, il a commis un délit de fuite.

Le périmètre de sécurité était toujours en place dimanche en début d’après-midi, au niveau du Boulevard du Jardin Botanique. En début de matinée, un expert en automobile est descendu sur les lieux. Le parquet de Bruxelles est également arrivé sur place un peu plus tard ainsi que la police scientifique.

Selon la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles, l’enquête suit son cours. La victime n’est pas encore identifiée et le conducteur du véhicule qui a pris la fuite n’a pas encore été interpellé non plus. La police a toutefois pu préciser que la victime était un homme de type européen, âgé entre 20 et 30 ans.

Dimanche vers 04h45, un piéton a été fauché par une voiture sur le Boulevard du Jardin Botanique, face à la Place Rogier, dans le centre de Bruxelles. Le piéton est décédé sur place des suites de ses graves blessures. Quant à l’automobiliste, il a commis un délit de fuite. 

Plein écran
© Dieter Nijs
Plein écran
© Facebook - Alertes Controles De Police
  1. De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus
    procès pédopornographie

    De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus

    Une deuxième journée est prévue au procès pour pédopornographie, devant le tribunal correctionnel de Termonde. La prochaine audience aura lieu le 11 février à 14h00. Le jugement est attendu au plus tôt le 10 mars. Le tribunal a requis la présence de l’un des prévenus, Dimitry D., à la prochaine audience. Celui-ci était effectivement absent vendredi, ce qui n’a pas plu à la juge. Le parquet a requis entre 10 et 15 ans de prison à l’encontre des cinq prévenus.
  2. Des gants de boxe pour un centre d’asile: un nouveau tweet de Francken sème la zizanie

    Des gants de boxe pour un centre d’asile: un nouveau tweet de Francken sème la zizanie

    Le parlementaire nationaliste et ex-secrétaire d'État à l’Asile et la Migration Theo Francken provoque toujours des remous chez Fedasil, un an après avoir remis ses fonctions à Maggie De Block. En cause: une annonce, lancée par un employé de Fedasil qui se disait à la recherche de gants de boxe pour le centre de Poelkapelle, et que Theo Francken a relayée pour créer la polémique mais sans prendre la peine de masquer les coordonnées de l’intéressé. Depuis, le travailleur reçoit des menaces par téléphone. “C’est ce qui arrive quand on publie sans réfléchir sur les réseaux sociaux”, soupire Mieke Candaele, directrice de la communication de Fedasil.