Un pont menace de s'effondrer à Arlon

  1. Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarrassant
    Montelco

    Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarras­sant

    En moyenne, un ménage belge avec un forfait 4 en 1 paie 106 euros par mois pour son abonnement internet, télévision, ligne fixe et mobile. Les familles avec un forfait 3 en 1 (sans abonnement mobile) paient 68 euros, selon les chiffres de Statbel. En comparant, chaque famille peut faire de belles économies. Surtout si vous supprimez votre ligne fixe. MonTelco.be a fait le calcul.
  2. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  1. Canicule: De Lijn va surprendre une partie des trams anversois

    Canicule: De Lijn va surprendre une partie des trams anversois

    De Lijn suspendra une nouvelle fois une partie des trams anversois en raison de la canicule, a annoncé mercredi la société de transport en commun flamande. Une grande majorité des vieux trams PCC ne sont pas équipés de climatisation ou d’air conditionné et seront donc à l’arrêt entre 13h00 et 19h00 de jeudi à dimanche. Les trams Albatros et Hermelijn, plus récents, ne pouvant pas remplacer tous les trams suspendus, plusieurs trajets seront annulés.
  2. Le décrochage scolaire a explosé en 2021-2022: “La jeunesse a été fortement marquée par la crise sanitaire”

    Le décrochage scolaire a explosé en 2021-2022: “La jeunesse a été fortement marquée par la crise sanitaire”

    Durant l’année scolaire 2021-2022, 63.939 élèves ont présenté au moins neuf demi-jours d’absence non justifiée, seuil à partir duquel l’école doit signaler l’absence de l’élève au Service du droit à l’instruction, selon des chiffres de l’administration relayés par La Libre mercredi. La majorité de ces élèves (34.856) étaient scolarisés dans l’enseignement secondaire ordinaire.