Centre d'entraînement de l'Olympic de Charleroi à Marchienne-au-Pont.
Plein écran
Centre d'entraînement de l'Olympic de Charleroi à Marchienne-au-Pont. © Google

Un premier parking d’un centre sportif en passe d’être rénové à Charleroi

Suite à une fructueuse collaboration entre les Échevins des Travaux et des Sports de la Ville de Charleroi, Eric Goffart (C+) et Karim Chaibaï (PS), certains centres sportifs verront leur parking rénové. Le premier chantier a démarré il y a dix jours.

  1. Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Le jeudi 19 décembre 2019, la Ville de Charleroi à l’initiative de l’échevin des Travaux, Eric Goffart (C+) et l’Opérateur des Réseaux Gaz et Électricité (ORES) avait lancé un vaste plan de remplacement de l’éclairage public à Charleroi. 25.000 points lumineux doivent être remplacés dans les années à venir. Les autorités communales annoncent désormais que les infrastructures sportives vont aussi subir un relifting.
  2. Les travaux d’éclairage de complexes sportifs carolos ont repris, l’un est même terminé

    Les travaux d’éclairage de complexes sportifs carolos ont repris, l’un est même terminé

    En début d'année, la Ville de Charleroi annonçait que les éclairages de plusieurs installations sportives seraient remplacés dans le cadre d'un programme global de relighting. Celui-ci est réalisé via la relation in house que la Ville de Charleroi a initiée avec l'intercommunale pour la Gestion et la Réalisation d'Études Techniques et Économiques, IGRETEC. L’objectif est d'apporter des solutions d'efficacité énergétique pour les bâtiments communaux. Cependant, les mesures de confinement dues au coronavirus ont arrêté le cours du projet.
  3. 51.000 euros pour une nouvelle cour de récré dans une école de Charleroi

    51.000 euros pour une nouvelle cour de récré dans une école de Charleroi

    Cette année, les congés scolaires de la Toussaint ont exceptionnellement duré du 2 novembre jusqu’au 16 novembre en Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B). La recrudescence du coronavirus a poussé les responsables politiques à prendre cette décision. Les hôpitaux étaient au bord du gouffre. Il fallait absolument ralentir la courbe des hospitalisations. Normalement, ces congés devaient s’étendre du 2 novembre au 6 novembre.
  1. Bagarre au Parlement tchèque au sujet du port masque
    Play

    Bagarre au Parlement tchèque au sujet du port masque

    22 janvier
  2. "Allez, lâche-moi un peu, mec", Biden s'adresse à un journaliste de la Maison Blanche
    Play

    "Allez, lâche-moi un peu, mec", Biden s'adresse à un journalis­te de la Maison Blanche

    22 janvier