Plein écran
© photo_news

Un Soudanais expulsé victime d'un "simulacre de consentement"?

La députée PS Julie Fernandez demande que la commission de l'Intérieur de la Chambre modifie son agenda de mardi afin que le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration vienne s'expliquer au sujet de l'expulsion controversée d'un ressortissant soudanais.

  1. Le chien qui aboie, un cambrioleur, un “transgenre”: pourquoi Liselotte a-t-elle été assassinée?

    Le chien qui aboie, un cambrio­leur, un “transgenre”: pourquoi Liselotte a-t-elle été assassinée?

    Le procès du “rendez-vous mortel” s’ouvre ce mardi devant la cour d’assises de Louvain. Kim De Brabanter est accusé du meurtre de Liselotte De Coninck lors de leur premier et unique rendez-vous en novembre 2017 à Ternat, dans le Brabant flamand. La jeune femme a été retrouvée morte au domicile du camionneur de 40 ans, une ceinture nouée autour du cou. L’accusé a modifié sa version des faits à plusieurs reprises au cours de l’enquête.
  2. Prison ferme pour l'un des responsables de la mort de Priscilla Sergeant dans une nouvelle affaire

    Prison ferme pour l'un des responsa­bles de la mort de Priscilla Sergeant dans une nouvelle affaire

    A., l'un des mineurs impliqués dans la mort de Priscilla Sergeant en 2012, a été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles à une nouvelle peine d'un an de prison pour une bagarre. Le jeune homme a plaidé la légitime défense mais le tribunal ne l'a pas suivi dans son raisonnement. A., qui a été réprimandé en juillet 2019 pour son rôle dans la mort de Priscilla Sergeant, écope de sa septième condamnation correctionnelle et de sa cinquième pour des faits de violence.
  3. Des visiteurs furieux après le fiasco de l’exposition “Human Bodies” au Palais des Congrès

    Des visiteurs furieux après le fiasco de l’exposition “Human Bodies” au Palais des Congrès

    Le week-end des 26 et 27 septembre se tenait, au Palais des Congrès de Liège, la “Human Bodies Exhibition”. Cette exposition montrant des corps plastinés, c’est-à-dire conservés en remplaçant les différents liquides des tissus biologiques par du silicone, s’était déjà installée dans divers endroits du pays. Mais jamais, ou rarement, elle n’avait reçu autant de critiques de la part des visiteurs.