Plein écran

Un trafic d'armes démantelé par la police fédérale

Dix personnes ont été placées sous mandat d'arrêt pour appartenance à une organisation criminelle, trafic et détention d'armes, après la découverte mercredi matin d'armes à feu et d'explosifs lors de 22 perquisitions menées par la police judiciaire fédérale de Bruxelles (PJF) et les Unités spéciales de la police fédérale à Bruxelles et en province mercredi matin.
 
Douze personnes avaient été interpellées au cours de ces perquisitions, menées à Bruxelles (notamment à Evere et Schaerbeek), mais aussi à La Louvière et à Vilvorde, et dix d'entre elles ont été placées sous mandat d'arrêt.
 
Quinze armes de poing avec leurs munitions ont été découvertes, ainsi que 7 kg d'explosifs "C4", 1,5 kg de dynamite, une Kalachnikov et ses munitions, une grenade, des gyrophares, des gilets pare-balles et des combinaisons de la police albanaise.
 
Ces perquisitions sont les suites d'une enquête commencée début 2008, sur base d'informations policières.
 
Deux suspects doivent encore être entendus par le juge d'instruction.
Les suspects interrogés contestent les faits. Belges d'origine albanaise, ils ont pour la plupart de graves antécédents.
 
Certains ont même déjà été condamnés à de lourdes peines dans des dossiers de grand banditisme. Les armes ont été transférés au labo pour analyse scientifique. Les perquisitions se sont déroulées sans incident. (belga)