Capture d'écran.
Plein écran
Capture d'écran. © RTL

Un train percute une voiture à Fleurus, deux morts

Deux personnes sont décédées à la suite de la collision entre un véhicule et un train survenue jeudi soir sur un passage à niveau à Brye (Fleurus), a indiqué la zone de police Brunau. Les deux passagers du véhicule ont été tués sur le coup. Le trafic ferroviaire de la ligne 140 entre Fleurus et Ottignies est interrompu.

La collision s'est produite jeudi soir vers 20h15 sur un passage à niveau situé à la limite des communes de Brye et Marbaix, précise la polie locale. Pour une raison encore inconnue, la voiture s'est engagée sur les rails et a été percutée par un train de la ligne 140 reliant Ottignies à Charleroi. Le véhicule a été traîné sur une longue distance, précise Infrabel.

La zone de police Brunau confirme que les deux personnes présentes à l'intérieur du véhicule sont décédées. Les deux passagers du véhicule ont été tués sur le coup.

Il n’est pas certain que le trafic ferroviaire pourra reprendre normalement entre Fleurus et Ottignies, vendredi matin. L’évacuation du véhicule pourrait prendre du temps, a indiqué le porte-parole d’Infrabel, Frédéric Sacré, jeudi en fin de soirée.

Des moyens supplémentaires pourraient être nécessaires pour dégager l’épave de la voiture qui a été percutée alors qu’elle traversait un passage à niveau. Cette évacuation, couplée au travail des experts médico-légaux, pourrait déborder sur la journée de vendredi.

Vérification du passage à niveau

Par ailleurs, le parquet a procédé avec Infrabel à une vérification du passage à niveau et celui-ci était en ordre au moment de l’accident, a expliqué Frédéric Sacré. “On s’oriente donc vraisemblablement vers la piste d’une imprudence de l’automobiliste, qui devra être confirmée par les enquêteurs.”

  1. Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    La commission des Finances de la Chambre a approuvé mardi, à l'unanimité moins l'abstention du PTB, le projet de loi qui couvre les crédits fédéraux pour avril, mai et juin. Le texte accorde un milliard d'euros à la provision interdépartementale afin de faire face aux dépenses urgentes de la crise. Une grande partie sera affectée aux dépenses sanitaires, a indiqué le ministre du Budget, David Clarinval.