La ville de Knokke était déjà colorée de jaune ce samedi matin.
Plein écran
La ville de Knokke était déjà colorée de jaune ce samedi matin. © BELGA

Un week-end du 15 août particulièrement calme à la Côte, les trains à moitié remplis

mise à jourIl n’y a pour le moment pas d’affluence importante à la Côte, selon les données fournies samedi à la mi-journée du baromètre en la matière de Westtoer. Ce samedi matin, il affichait ainsi principalement vert foncé, ce qui signifie que la fréquentation y est “calme”. Les régions de Knokke, du Coq et de Wenduine sont, elles, vert clair, ce qui correspond au qualificatif de “confortable”, tout comme le centre de la plupart des autres stations balnéaires.

  1. Des visiteurs furieux après le fiasco de l’exposition “Human Bodies” au Palais des Congrès

    Des visiteurs furieux après le fiasco de l’exposition “Human Bodies” au Palais des Congrès

    Le week-end des 26 et 27 septembre se tenait, au Palais des Congrès de Liège, la “Human Bodies Exhibition”. Cette exposition montrant des corps plastinés, c’est-à-dire conservés en remplaçant les différents liquides des tissus biologiques par du silicone, s’était déjà installée dans divers endroits du pays. Mais jamais, ou rarement, elle n’avait reçu autant de critiques de la part des visiteurs.
  2. Malade malgré tous les gestes barrières, elle culpabilise: “Combien de personnes ai-je pu infecter?”

    Malade malgré tous les gestes barrières, elle culpabili­se: “Combien de personnes ai-je pu infecter?”

    Près de 1.500 contaminations par jour en moyenne. Des chiffres derrière lesquels se cachent, le Centre de crise le rappelle régulièrement, de vraies personnes. Hilde Watty, 52 ans, est l'un de ces visages derrière les statistiques du coronavirus. Cette Brugeoise avait pourtant respecté toutes les mesures de précaution contre le virus. Et pourtant, elle est tombée malade: “J’ai froid, j’ai chaud. Je ressens une pression dans la poitrine. Je suis fatiguée. Tout mon corps n’est que douleur. Jamais de ma vie je n’ai été aussi malade”, explique-t-elle à Het Laatste Nieuws.
  1. Manifestation à Charleroi: “Je n’aurais jamais cru qu’on puisse en arriver là”
    Reportage

    Manifesta­ti­on à Charleroi: “Je n’aurais jamais cru qu’on puisse en arriver là”

    Les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement fédéral battent leur plein en Belgique. Le parti chrétien démocrate flamand (CD&V) ainsi que les libéraux, les socialistes et les écologistes du nord et du sud du pays entament la dernière ligne droite avant la conclusion d’un accord. Les syndicats carolos n’ont pas attendu pour directement mettre la pression sur les futurs dirigeants de la nation. Ils ont manifesté ce matin sur la place Buisset à la Ville-Basse et devant le Palais des Beaux-Arts à la Ville-Haute, à proximité de la maison communale conduite par le formateur de la probable coalition Vivaldi, Paul Magnette (PS).
  2. Une activiste de XR dénonce la brutalité de son interpellation

    Une activiste de XR dénonce la brutalité de son interpella­ti­on

    Le mouvement Extinction Rebellion (XR) dénonce mardi matin des brutalités policières lors de l'interpellation lundi soir d'une de ses activistes âgée de 72 ans, lors d'une action pour appeler la coalition Vivaldi à faire de la crise écologique une priorité politique. Cette dernière a l'intention de porter plainte. Aucun fait problématique n'a été signalé par les policiers gérant cette intervention, a rapporté Ilse Van de keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles.