Plein écran
Sortez les parapluies ce week-end. © Getty Images

Un week-end sous la pluie

Ce samedi, la nébulosité sera abondante et des pluies parfois sous forme d'averses traverseront nos régions, selon les prévisions de l'IRM. 

En cours d'après-midi, le temps deviendra progressivement plus sec sur l'ouest puis sur le centre du pays avec arrivée de quelques éclaircies en soirée. Le risque d'averses persistera dans la région côtière. Le vent sera généralement modéré de sud à sud-ouest. Les maxima oscilleront de 10 à 15 degrés.

Ce soir et la nuit prochaine, le temps sera temporairement plus sec avec des éclaircies sur l'ouest et le centre du pays. Des nuages bas réduiront parfois la visibilité en Ardenne. En seconde partie de nuit, le ciel se couvrira et de nouvelles pluies se propageront à partir de la France sur les régions situées au sud du sillon Sambre et Meuse. Le vent sera faible de sud à sud-ouest puis de direction variable. Minima de 7 à 11 degrés.

Demain dimanche, une zone de pluie assez active arrosera copieusement la moitié sud-est du pays où un coup de tonnerre n'est pas exclu. Quelques pluies pourront également se produire sur le centre, mais le temps devrait rester sec durant une grande partie de la journée sur le nord- ouest. Maxima attendus de 11 à 14 degrés. 

  1. Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge
    mise à jour

    Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge

    Cinq hommes – trois Belges, un Néerlandais et un Britannique - sont accusés d’être au cœur d’un réseau pédophile sans précédent, qui a été actif en Belgique et à l’étranger. Ils auraient durant plusieurs années, fabriqué et diffusé de la pédopornographie. Il est question de 9 millions de photos et vidéos. Les suspects, pères de famille et célibataires, comparaissent vendredi devant le tribunal correctionnel de Termonde. Il y aurait des milliers de victimes, dont 38 ont pu être identifiées pour l’instant par les enquêteurs. Il s’agit des propres enfants des suspects, beaux-enfants et enfants de connaissances. “C’est le plus gros dossier depuis la création de Child Focus”, confirme Kris Luyckx, l’avocat qui représente l’organisation qui lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.
  2. L’avis de Bart De Wever sur les caricatures du Carnaval d’Alost

    L’avis de Bart De Wever sur les caricatu­res du Carnaval d’Alost

    Le président de la N-VA Bart De Wever trouve “irrespectueuses” les poupées avec des caricatures juives, qui ont été montrées l’année dernière au carnaval d’Alost. C’est ce qu’il a déclaré lors de la présentation du livre d’André Gantman. Il n’approuve pas non plus la position du bourgmestre d’Alost, Christoph D’Haese (N-VA). Depuis la fin de l’année dernière, le carnaval d’Alost n’est plus reconnu comme faisant partie du patrimoine culturel par l’Unesco.