Ecole du Docteur Cornet à Montigny-le-Tilleul
Plein écran
Ecole du Docteur Cornet à Montigny-le-Tilleul © Google

Une école de Montigny-le-Tilleul a reçu sa plaque label “École plus propre”

Le projet “École plus propre” a été lancé par l’ASBL Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, en collaboration avec Fost Plus et les intercommunales de gestion de déchets. Le but est d’impliquer davantage les établissements scolaires dans le défi écologique que doit relever notre planète.

L’école du Docteur Cornet à Montigny-le-Tilleul s’est vue décerner une plaque label “École plus propre” mardi. Elle a été apportée par l’intercommunale de gestion intégrée des déchets de la région de Charleroi, Tibi. Désormais, elle est fièrement exhibée sur l’un des murs de l’enceinte scolaire.

Le projet “École plus propre” est mené depuis 2018 par l’école du Docteur Cornet et plus particulièrement par les élèves de Madame Dewever (6e B).  Grâce à leur implication, de nombreuses initiatives ont vu le jour: installation de panneaux informatifs, rappel des principes et de l’importance du tri des déchets, passage dans les classes afin d’y enseigner les bonnes conduites en matière d’environnement, création d’un compost et adoption de poules au sein de l’école.

Objectifs

Toute école wallonne qui veut relever le défi doit vouloir tendre vers trois objectifs majeurs: faire de la propreté un axe prioritaire, enseigner les gestes propres de manière pratique et ludique ainsi qu’impliquer les professeurs, la direction, le personnel d’entretien, les élèves et leur famille dans un projet commun à portée sociétale, éducative et environnementale.

Conditions

Elle doit aussi répondre à plusieurs conditions. Tout d’abord, la démarche doit être soutenue par la direction de l’établissement. Ensuite, l’établissement scolaire doit mettre en place une équipe représentative, reconnue et soutenue dans sa mission (la Team). Cette Team portera le projet tout au long de l’année scolaire et doit être composée d’élèves, d’enseignants, de la direction, d’un membre du personnel d’entretien, d’un représentant des parents… Le planning établi doit être respecté. Enfin, l’engagement vaut pour une année au minimum. Un suivi est prévu les 2 années suivantes.

Axes de travail 

Les trois axes de travail sont la propreté, le tri et la prévention des déchets. Parce qu’une école plus propre, c’est une école qui réduit ses déchets à la source, qui les trie pour qu’ils soient recyclés et qui met tout en œuvre pour éviter qu’ils ne se retrouvent sur son propre sol ou abandonnés en pleine nature.

L’appel à projet pour l’année scolaire 2019-2020 s’est clôturé le 15 novembre 2019 et 50 écoles ont été sélectionnées pour bénéficier d’un accompagnement sur le terrain.