Un couple d’Aarschot envisage de déménager aux Pays-Bas parce que le traitement de sa fille Rosa, 4 ans, y serait remboursé
Plein écran
Un couple d’Aarschot envisage de déménager aux Pays-Bas parce que le traitement de sa fille Rosa, 4 ans, y serait remboursé © Video VTM NIEUWS

Une famille envisage de quitter la Belgique: “Aux Pays-Bas au moins, le traitement de notre fille sera remboursé”

Une famille belge résidant à Aarschot va peut-être devoir quitter le pays afin de pouvoir offrir le traitement nécessaire à Rosa, 4 ans. Atteinte d’une forme de mucoviscidose, la petite fille a besoin d'un traitement spécifique qui coûte 15.000 euros par mois. Il n’est malheureusement toujours pas remboursé chez nous: la Belgique est toujours en tractations avec la firme pharmaceutique pour fixer un prix. Aux Pays-Bas par contre, ce problème est déjà réglé depuis longtemps. Si la famille y déménage, l’enfant bénéficiera donc d'un traitement remboursé. 

  1. Rentabiliser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes
    Economie

    Rentabili­ser vos épargnes? Voici comment vous pouvez commencer à investir dans les dividendes

    Maintenant que les taux d’épargne sont bas en permanence, les investissements dans les actions ou fonds qui paient un dividende (élevé), deviennent de plus en plus populaires. Si les résultats d’entreprise sont favorables, les investisseurs perçoivent de l’argent sur base annuelle via ce dividende, sans devoir vendre leurs actions. Il y a 2 options pour investir dans des actions et des fonds d’investissement qui paient des dividendes: le rendement élevé des dividendes et la forte croissance des dividendes. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la différence.
  2. Novartis lance sa “loterie de la vie” controversée pour le Zolgensma

    Novartis lance sa “loterie de la vie” contro­versée pour le Zolgensma

    Le géant pharmaceutique suisse Novartis a lancé lundi sa "loterie" controversée pour tirer au sort 100 bébés malades auxquels fournir gratuitement son très coûteux traitement Zolgensma, qui a fait la Une de la presse belge avec l'affaire de la petite Pia. L'entreprise dit avoir entendu les critiques émises sur la technique utilisée pour désigner les bénéficiaires et se dit prête à évaluer les propositions alternatives de médecins, organisations de patients ou autorités en la matière.