Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19.
Plein écran
Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19. © BELGA

“Une nette augmentation du nombre de cas dans toutes les provinces et toutes les tranches d’âge”

mise à jour“Malheureusement, la stabilisation que nous avions espérée la semaine dernière n’est plus d’actualité. Au contraire, on constate à nouveau une nette augmentation du nombre de cas dans toutes les provinces et dans toutes les tranches d’âge”, a clarifié Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19, lors de la conférence de presse du Centre de crise de ce lundi. “Ce faisant, la trajectoire belge rejoint celles de la France et des Pays-Bas, par exemple”, a-t-il précisé.

  1. Un nouvel appel au rassemblement “contre le couvre-feu et pour des mesures sanitaires solidaires” à Liège

    Un nouvel appel au rassemble­ment “contre le cou­vre-feu et pour des mesures sanitaires solidaires” à Liège

    Mardi dernier, le 17 novembre 2020, une centaine de personnes avaient déambulé dans les rues de Liège, après l’heure du couvre-feu, pour protester contre les mesures Covid qu’elles jugent trop peu solidaires. Le groupe de citoyens “Cortège de Braises” qui en était à l’initiative invite une nouvelle fois les Liégeois à se manifester, ce samedi 28 novembre.
  2. 2,3 millions de Belges seront vaccinés en priorité: “Si la stratégie échoue, vous pourrez vous en prendre à moi”

    2,3 millions de Belges seront vaccinés en priorité: “Si la stratégie échoue, vous pourrez vous en prendre à moi”

    Les premiers vaccins contre le coronavirus seront administrés en priorité au personnel des soins de santé. Ensuite, aux citoyens âgés de plus de 65 ans et à ceux souffrant de maladies tels que le diabète ou une insuffisance rénale, a annoncé Alexander De Croo. Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke est, lui, confiant dans la stratégie de vaccination qui sera adoptée par notre pays.
  1. Procès Mawda: “Ça cafouille dans la thèse que le policier entend défendre”
    Play

    Procès Mawda: “Ça cafouille dans la thèse que le policier entend défendre”

    24 novembre
  2. Le nouveau projet d’Axel Witsel: acquérir le château de Harzé, estimé à 3,5 millions d’euros
    Play

    Le nouveau projet d’Axel Witsel: acquérir le château de Harzé, estimé à 3,5 millions d’euros

    24 novembre