Les bus du TEC Charleroi sont restés à l'arrêt ce matin au dépôt de Jumet.
Plein écran
Les bus du TEC Charleroi sont restés à l'arrêt ce matin au dépôt de Jumet. © photo_news

Une nouvelle grève a perturbé le trafic du TEC Charleroi: “C’est parti des travailleurs”

InterviewsIl y a une dizaine de jours, aucun bus ni métro n’est sorti des dépôts du Transport En Commun (TEC) Charleroi vendredi matin à la suite d’un mouvement de grève au sein du personnel. Une partie de celui-ci se disait inquiet de l’arrivée d’autocars d’entreprises privées en renfort sur certaines lignes du réseau carolo. Ce problème a été réglé, mais une nouvelle grève a perturbé la société de transport public ce matin.

  1. Pas de renforcement des lignes TEC pour la rentrée: “Incompréhensible que les syndicats s'y soient opposés”

    Pas de renforce­ment des lignes TEC pour la rentrée: “Incompré­hen­si­ble que les syndicats s'y soient opposés”

    Dimanche, un accord a été trouvé entre les organisations syndicales et la direction du TEC concernant la mise en place du renforcement temporaire des lignes de bus les plus fréquentées via des autocars privés à partir du lundi 23 novembre. Une mesure initialement prévue pour ce lundi, jour de rentrée scolaire, et finalement reportée. “Incompréhensible”, estime Willy Borsus. Un avis partagé par Pierre-Yves Jeholet. “Certains ne veulent pas se montrer solidaires durant cette crise."
  1. Un chien tombe d'une falaise et survit à une chute de 60 mètres
    Play

    Un chien tombe d'une falaise et survit à une chute de 60 mètres

    16 avril
  2. Une impressionnante avalanche près de Chamonix
    Play

    Une impression­nan­te avalanche près de Chamonix

    16 avril