Une nouvelle plainte pour abus sexuel a été déposée à l'encontre de l'ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe.
Plein écran
Une nouvelle plainte pour abus sexuel a été déposée à l'encontre de l'ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe. © REUTERS

Une nouvelle plainte pour abus sexuel déposée contre Roger Vangheluwe

Une nouvelle plainte pour abus sexuel a été déposée à l'encontre de l'ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe, révèle jeudi soir VTM. Un homme âgé de 57 ans a affirmé à la police avoir été victime de ces abus dans les années 70 à Bavikhove (Harelbeke, Flandre occidentale) et être en possession de photos de ces attouchements.

L'homme prétend avoir été abusé sexuellement entre 1970 et 1972 alors qu'il était enfant de chœur. Le curé de Bavikhove serait également impliqué. Le plaignant a fait appel à l'avocat qui défend déjà d'autres victimes d'abus sexuels au sein de l'Eglise, Me Walter Van Steenbrugge.

Selon ce dernier, il est remarquable qu'il y ait des preuves qui confirment le viol. Des photos montrant Roger Vangheluwe et le curé en train d'abuser de leur victime existent, affirme-t-il.

Joris Van Cauter, l'avocat de l'ancien évêque de Bruges, qualifie cette nouvelle plainte de "diffamation". "Mgr Vangheluwe a reconnu ce qu'il a fait et c'est tout. Ces déclarations calomnieuses doivent cesser. Nous porterons plainte pour diffamation et faux témoignage."

Au total, six personnes ont porté plainte contre l'ancien évêque.

  1. Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Afin que la stratégie de déconfinement annoncée par le Conseil National de Sécurité (CNS) se déroule de la meilleure façon qui soit, la Ville de Charleroi s’était engagée à offrir, à chaque Carolo, deux masques barrières en tissu lavable. Elle avait, pour ce faire, opté pour une commande multicanale via un marché passé par elle-même et un marché supracommunal avec Charleroi Métropole pour un total de 410.000 masques. Les procédures de marché avaient été lancées dès le 20 avril par la Ville. Toutefois, les fournisseurs désignés ont rencontré des retards de livraison par rapport au calendrier convenu.