Plein écran
© iStock

Une nouvelle vague de chaleur submerge la Belgique

Le ciel sera bleu mardi et le soleil continuera de briller de mille feux, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM). 

L'est du pays pourrait se trouver sous quelques voiles d'altitude. Le thermomètre chauffera, affichant 28 à 29 degrés à la Côte et sur les sommets de l'Ardenne, et jusqu'à 34 degrés en Campine. Un vent faible soufflera de direction sud-est tandis qu'au littoral, il sera modéré de secteur nord-est.

La nuit sera douce, avec des minima compris entre 14 et 23 degrés. Presque aucun nuage ne viendra gâcher le ciel serein.

Record de chaleur jeudi?

La Belgique suffoquera mercredi, avec un mercure oscillant entre 32 et 38 degrés. L'ouest du pays pourrait bénéficier d'une petite brise maritime en cours d'après-midi et de soirée, ce qui ramènera de l'air un peu moins chaud. La nuit sera brûlante, avec des températures qui ne descendront pas sous les 20 degrés dans la plupart des régions.

La vague de chaleur s'accentuera encore jeudi, avec des températures grimpant jusqu'à 39 degrés. Il s'agira probablement de la journée la plus chaude. 

  1. Deux MR à l'Europe, c'est un peu beaucoup pour Marie Arena

    Deux MR à l'Europe, c'est un peu beaucoup pour Marie Arena

    La députée européenne Marie Arena n'a pas apporté son soutien jeudi à la désignation du vice-Premier ministre démissionnaire Didier Reynders (MR) à la Commission européenne. Si le ministre des Affaires étrangères devait être proposé par le gouvernement fédéral, il y aurait deux libéraux francophones belges dans les hauts postes exécutifs européens: M. Reynders et le Premier ministre, Charles Michel, qui deviendra président du Conseil européen le 1er décembre, a-t-elle fait remarquer.
  2. Test Achats à la rescousse des passagers dont les bagages ont été bloqués à Brussels Airport

    Test Achats à la rescousse des passagers dont les bagages ont été bloqués à Brussels Airport

    L'association de défense des consommateurs Test Achats a annoncé jeudi avoir pris trois initiatives afin d'aider les passagers dont les bagages ont été bloqués le samedi 3 août dernier à l'aéroport de Zaventem -à la suite de problèmes techniques- à obtenir une indemnisation. Celle-ci ayant été refusée tant par les compagnies aériennes que par Brussels Airport, l'exploitant de l'aéroport national.