Plein écran

Une onzième personne arrêtée dans le cadre du trafic d'armes

Le juge d'instruction bruxellois Olivier Leroux a placé jeudi sous mandat d'arrêt une onzième personne dans le cadre de l'enquête visant une organisation criminelle belgo-albanaise qui se livrait à du trafic d'armes. Mercredi, dix suspects avaient été arrêtés. La douzième personne interpellée mercredi, une femme, a été relaxée et n'a pas été inculpée, a indiqué le parquet de Bruxelles.
 
Douze personnes ont été interpellées mercredi par la police judiciaire fédérale (PJF) et les unités spéciales d'intervention de la police fédérale au cours de 22 perquisitions effectuées à Bruxelles (notamment à Evere et Schaerbeek), mais aussi à La Louvière et à Vilvorde.
 
Les mandats de perquisitions ont été exécutés dans le cadre d'une enquête qui a démarré en 2008. Lors des perquisitions, les policiers ont découvert quinze armes de poing avec leurs munitions ainsi que 7 kilos d'explosifs, 1,5 kilo de dynamite, une Kalachnikov et ses munitions, une grenade, des gyrophares, des gilets pare-balles et des combinaisons de la police albanaise.
 
Les onze personnes arrêtées, qui sont majoritairement des Belges d'origine albanaise, ont été inculpées des chefs d'appartenance à une organisation criminelle, de trafic et détention d'armes. Ils nient les faits. Certains d'entre eux ont déjà été condamnés à de lourdes peines dans des dossiers de grand banditisme. (belga)