Plein écran
© thinkstock

Une pensionnaire de maison de repos décède oubliée aux toilettes

Une infirmière quadragénaire originaire de Bree a comparu mercredi matin devant le tribunal correctionel de Tongres suite à la mort d'une patiente âgée de 83 ans, pensionnaire de la maison de repos Toermalien, située à Genk. Après avoir conduit l'octogénaire aux toilettes en soirée, l'infirmière l'y avait oubliée. La dame avait été retrouvée morte le lendemain matin dans la salle de bain. Des mesures ont depuis été prises dans la maison de repos afin d'éviter des accidents similaires à l'avenir.

Les faits remontent au 28 juin 2014. En charge de trente personnes avec deux autres aides-soignantes, l'infirmière avait installé la patiente à l'aide d'un ascenseur spécial, sur lequel la dame âgée avait été attachée par sécurité, puis était allée s'occuper de quelqu'un d'autre. L'infirmière était finalement rentrée chez elle en oubliant la patiente en question. Tombée des toilettes, la victime s'était étouffée à cause du harnais. Son corps avait été trouvé quelques heures plus tard par les infirmières de l'équipe du matin.

L'infirmière mise en cause a affirmé devant le tribunal éprouver un énorme sentiment de culpabilité. Son avocat a qualifié le décès de concours de circonstances particulièrement regrettable et a demandé la suspension. Le ministère public a reconnu les remords de l'infirmière et a demandé une peine avec sursis. La famille de la victime réclame des dommages et intérêts à hauteur de 28.500 euros. Le verdict sera rendu le 31 janvier.