Plein écran
© Photo News

Une personne se suicide en s'immolant par le feu à Gedinne

Une personne a été retrouvée morte, brûlée vive, mardi après-midi à Sart-Custinne (Gedinne). La victime se serait donnée la mort en s'immolant par le feu, a indiqué le parquet de Namur.

  1. Pas de perspective pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertation, nouvelles déceptions”

    Pas de perspecti­ve pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertati­on, nouvelles déceptions”

    Le comité de concertation qui s'est tenu ce vendredi "n'a pas pris la mesure des difficultés, du désespoir et de la colère" des professionnels des métiers de contact, de l'horeca, de la culture, du fitness, du secteur événementiel et du voyage, a déploré vendredi soir l'Union des classes moyennes (UCM). Le Syndicat neutre pour indépendant (SNI) se réjouit lui de la date du 13 février pour une éventuelle réouverture des salons de coiffure. “Après plus de trois mois d’incertitudes, on leur a enfin donné une date, ce qui leur donne une lueur d’espoir après une période très sombre. C’est un premier pas dans la bonne direction”, estime le SNI, qui demande cependant “des perspectives le plus rapidement possible pour les autres secteurs fermés.”
  2. Le secteur de la beauté ulcéré: “Des conditions inacceptables et impayables pour les salons”

    Le secteur de la beauté ulcéré: “Des conditions inaccepta­bles et impayables pour les salons”

    Le comité de concertation, réuni vendredi, a reporté de deux semaines, au 5 février, la décision sur l'éventuelle réouverture des salons de coiffure et de beauté au plus tôt le 13 février. "Cela donne une perspective. Mais à ce jour, les conditions assorties à la réouverture des salons sont inacceptables", a réagi le président de la Fédération Belge de la Beauté (FBB), Mario Blokken, dénonçant "un manque de concertation avec le secteur".
  1. Bagarre au Parlement tchèque au sujet du port masque
    Play

    Bagarre au Parlement tchèque au sujet du port masque

    22 janvier
  2. "Allez, lâche-moi un peu, mec", Biden s'adresse à un journaliste de la Maison Blanche
    Play

    "Allez, lâche-moi un peu, mec", Biden s'adresse à un journalis­te de la Maison Blanche

    22 janvier