Une plainte contre Ben Weyts pour "dépôt sauvage" de bouteille

VideoLe ministre flamand à la Mobilité Ben Weyts (N-VA) a été réprimandé dans un courrier pour son inauguration ratée d'un nouveau dock construit à Tildonk (village de l'entité de Haacht, dans le Brabant flamand). La bouteille de bulles lancée par le Ministre avait manqué son objectif et avait finalement fait un plongeon dans le canal. Hilarité générale parmi les cadres du service des infrastructures flamandes mais du côté de la commune, on rit jaune. La Ville a donc envoyé une plainte pour "dépôt sauvage d'ordures" contre Ben Weyts.

"Navire qui n'a pas goûté au vin goûtera au sang". C'est une tradition du domaine de la navigation censée porter chance si elle est menée à bien, et porter malchance si le liquide ne coule pas. Et la superstition semble se vérifier vu la plainte adressée au ministre flamand de la Mobilité. En effet, invité à respecter le rituel d'inauguration marin en lançant une bouteille de champagne sur le nouveau quai à Tildonk voilà quelques semaines, Ben Weyts a lourdement échoué. 

Hilarité générale
Il avait alors fallu récupérer maladroitement la bouteille et l'élu avait dû réitérer l'opération devant un public mi-amusé, mi-gêné. Or, la bouteille n'avait à nouveau pas fini sa course comme souhaité mais avait terminé par un plongeon dans l'eau sans se briser sur le dock. "On ira la récupérer", avait plaisanté l'un des cadres dans l'hilarité générale.

L'événement avait fait beaucoup rire Ben Weyts et les invités de l'inauguration, certainement vu qu'il illustrait quelque peu les difficultés rencontrées sur le chantier et avec les riverains. Mais l'affaire aurait pu rester anecdotique si la commune de Haacht n'avait pas épinglé la maladresse.

"Nous vous suggérons de trouver des alternatives"
La Ville, après avoir vu les images de l'inauguration, a en effet décidé d'adresser un courrier au service des cours d'eau flamands à Hasselt, dans lequel elle fait état de dépôt sauvage d'ordure dans le canal Louvain-Dyle. "Nos services ont reçu une plainte concernant un dépôt sauvage dans le canal effectué par le ministre flamand de la Mobilité, des Travaux publics, du Tourisme et du Bien-être animal Ben Weyts, à savoir une bouteille de champagne lors de l'inauguration du 24 janvier 2019. Nous sommes obligés de traiter cette plainte environnementale et vous adressons donc ce courrier en votre chef de gestionnaire du canal", lit-on.

"Nous comprenons que le nettoyage de ce détritus sera difficile mais profitons de l'occasion pour remettre en question l'intérêt de briser des bouteilles de la sorte lors d'inaugurations. Étant donné la grande prise de conscience de la société en matière de gaspillage et de déchets, il nous semble opportun d'envisager désormais des alternatives. Un exemple serait donc de boire la bouteille au lieu de la casser", conseille également le bourgmestre.

"Mon image écolo a coulé aussi"
Steven Swiggers, bourgmestre Open VLD qui a dû signaler la plainte au service des cours d'eau, assure qu'il n'ira pas plus loin dans les démarches: "Autant la boire, pour ne pas gaspiller de champagne, mais le Ministre ne risque pas d'amende administrative vu qu'il n'avait pas l'intention de polluer". Ben Weyts a quant à lui ironisé sur la situation: "Mon image écologiste a coulé en même temps que la bouteille".

  1. Elle n’a pas remis son enfant à l’école: “Pas à cause du coronavirus”
    Interview

    Elle n’a pas remis son enfant à l’école: “Pas à cause du coronavi­rus”

    Ce lundi 25 mai, plusieurs élèves de première et deuxième primaire ainsi que de deuxième secondaire sont retournés sur les bancs de l’école. Ceux en difficulté dans les autres années également. Les experts l’affirment: c’est une bonne chose pour eux. Pourtant, cette rentrée n’est pas vraiment obligatoire. Des parents ont choisi de ne pas renvoyer leurs enfants dans leurs établissements scolaires.
  2. Brussels Airlines redémarre le 15 juin: 59 destinations dans 33 pays progressivement rétablies

    Brussels Airlines redémarre le 15 juin: 59 destinati­ons dans 33 pays progressi­ve­ment rétablies

    Brussels Airlines, qui reprendra une partie de ses vols commerciaux à partir du 15 juin prochain, proposera un programme adapté et réduit pour cet été, annonce la compagnie lundi. Entre le 15 juin et le 31 août, elle ajoutera ainsi progressivement des destinations à son réseau pour en atteindre 59 dans 33 pays en Europe, en Afrique et aux États-Unis d'ici le mois d'août. Ce qui correspondra à environ 30% du programme d'été initialement prévu en Europe et 40% de celui pour les liaisons intercontinentales.