Plein écran
Illustration. © Belga

Une policière harcelée par un collègue témoigne: “Il est arrivé par derrière et m'a étranglée”

Alors qu’une récente étude sur le bien-être au travail a révélé que les policiers étaient victimes de discrimination et de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail, une policière a expliqué à RTL Info l’enfer qu’elle a vécu à cause d’un collègue.

Ainsi, Marie, qui travaille pour une zone de police locale, confie à la chaîne privée avoir été victime de harcèlement sexuel de la part d’un de ses collègues masculins.

Les faits se sont produits au commissariat. La victime explique que son collègue, qu’elle connaissait à peine, a d’abord tenté de l’embrasser. Marie a réussi à le repousser. Elle affirme que d’autres de ses collègues féminines ont eu affaire à lui. 

Pire, le harceleur s'est transformé en agresseur. “Il m’a agressée physiquement. Il est arrivé par derrière et m’a étranglée”, témoigne Marie. Cela ferait des années que ce policier se comporte ainsi. Il a été plusieurs fois muté vers d’autres services mais aucun chef n’a jamais vraiment réagi, dénonce la victime qui a même pensé un temps au suicide après avoir été menacée de mort par son agresseur. Finalement, l’homme a été écarté. 

Discrimination et harcèlement sexuel

Selon l’enquête susmentionnée réalisée en janvier 2019 auprès de 5.000 policiers, un agent sur cinq estime avoir déjà été victime de discrimination, et une policière sur quatre de harcèlement sexuel. Eric, un policier fédéral victime de discrimination de la part de sa hiérarchie, a également fait part de sa douloureuse expérience à RTL info, comme on peut l’entendre dans la vidéo en tête d’article.

Le syndicat chrétien dénonce l’absence de réaction de la part de la direction de la police fédérale. “Depuis le mois d’avril, nous demandons à en discuter, et que des réponses pratiques puissent être mises en place, et on nous demande de prendre patience”, déplorait récemment Raoul Moulin, permanent CSC, auprès de la RTBF. “Ces personnes sont dans une réelle souffrance, elles sont en attente d’une solution. De plus, l’image de la police est écornée et cette absence de culture d’entreprise est très néfaste pour l’institution.”

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.