Plein écran
Rudy Vervoort © Photonews

Une prime exceptionnelle de 500 euros pour les travailleurs du non-marchand bruxellois

Quelque 17.000 travailleurs du secteur non-marchand de la capitale se verront verser une prime unique de 500 euros dans le cadre de l'accord conclu l'été dernier avec les gouvernements bruxellois dont ils dépendent (Commissions Communautaires française et Commune), ont annoncé jeudi les ministres-présidents Rudi Vervoort et Fadila Laanan.

Dans le cadre des accords du non marchand conclus l'été dernier, les gouvernements bruxellois se sont engagés à faire rapidement bénéficier les travailleurs d'une amélioration de leur pouvoir d'achat via une prime exceptionnelle.

Le montant et les modalités d'octroi de cette prime ont été fixés. Une prime unique de 500 euros bruts pour un travailleur (en équivalent temps plein) sera versée dans les prochaines semaines, dès que les conventions collectives de travail auront été conclues.

“Un budget de 9 millions d’euros”

Près de 17.000 travailleurs sont concernés par cette mesure dans des secteurs variés: aides à domicile, maisons de repos, entreprises de travail adapté, services actifs en matière de toxicomanie, insertion socioprofessionnelle, service d'aide aux sans-abri, etc.

Les autorités régionales consacrent un budget total de 9 millions d'euros au versement de cette prime qui sera renforcée par une prime structurelle. Selon Rudi Vervoort et Fadila Laanan, il revient à présent aux partenaires sociaux d'adopter les conventions collectives pour que les travailleurs perçoivent effectivement leur prime unique de 500 euros.