Des terrasses à Anvers, en juillet 2020.
Plein écran
Des terrasses à Anvers, en juillet 2020. © Joel Hoylaerts/Photo News

Une réouverture des terrasses est un “cadeau empoisonné” si elles doivent fermer tôt

Une réouverture des terrasses de cafés et restaurants le 8 mai est un cadeau empoisonné si les terrasses doivent fermer bien avant 23h00, estime Mathias De Caluwe, administrateur délégué d’Horeca Vlaanderen. Il demande des conditions adaptées à la réalité économique des établissements.

  1. Réouverture des terrasses avant le 8 mai: les bourgmestres peuvent-ils vraiment “fermer les yeux”?

    Réouvertu­re des terrasses avant le 8 mai: les bourgme­stres peu­vent-ils vraiment “fermer les yeux”?

    Officiellement, la réouverture des terrasses est prévue le 8 mai prochain. Mais certains professionnels de l’Horeca ont déjà manifesté leur volonté d'anticiper la reprise des activités et de servir leurs clients, une semaine plus tôt. Une démarche que certains bourgmestres ne vont pas s’atteler à entraver, selon leurs propres aveux. Comment ce discours va-t-il se traduire concrètement sur le terrain? Les maïeurs peuvent-ils vraiment “fermer les yeux” sur le non-respect des règles? La police interviendra-t-elle pour verbaliser les contrevenants? Réponse nuancée avec Maxime Daye, président de l’Union des villes et communes de Wallonie.