Une trentaine de bières rares à déguster aux Hoppy Days

Le plus grand festival indoor de bières en Wallonie prendra à nouveau ses quartiers au Palais de Congrès, à Liège, ces vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 octobre. Un brassin 2019 qui signe la 6ème édition des Hoppy Days - Liege International Beer Festival. 

Plein écran
Illustration. © Getty Images

Durant le week-end des Hoppy Days, les visiteurs et amateurs de bières pourront goûter les productions de plus de 40 brasseries wallonnes, flamandes ou étrangères. “Nous aurons 18 stands de brasseurs qui viendront eux-mêmes proposer leurs bières, ainsi qu'un bar avec plusieurs brasseries belges et étrangères représentées”, explique Marc Lievens, un des organisateurs de l’événement. En tout, ce sont environ 130 bières que pourront goûter les visiteurs.

À une époque où les foires et festivals spécialisés dans la bière sont légion, il faut que les organisateurs se démarquent et se réinventent. Cette année, la plus grande nouveauté est la création d'un “geek corner” qui s’adresse à un public averti. “À ce bar, nous proposerons une trentaine de bières rares ou en édition limitée. Par exemple, nous aurons une bière vieillie en fût de bordeaux, une bière à la tequila, des Orval de 7 ans d’âge et même la Tripa, une triple IPA en édition limitée de la Brasserie C”, présente l’organisateur. Si les amateurs de boissons houblonnées veulent goûter à l’une de ces bières, il faudra être rapide, puisque les stocks seront limités à deux casiers chacune. “Si elles sont plus chères que les autres bières proposées sur l’événement, elles ne dépasseront jamais les 4€”, nous assure Marc Lievens.

S’amuser et apprendre

Comme l’indiquent les organisateurs, ces trois jours seront placés sous le signe de la fête. Outre la bière, donc, il y aura plusieurs animations comme des quiz, des blind tests et divers jeux. Samedi, les portes du Palais des Congrès se fermeront à 3h du matin, après la “MEGA 90s”.  Des cover band et des DJs feront également bouger les visiteurs, le vendredi et le samedi. Et dimanche, c’est Oli Soquette qui montera sur scène pour son “Oli fait la fête !”. 

Si les organisateurs misent beaucoup sur l’ambiance, ils savent aussi garder leur sérieux et proposent des activités orientées “art de la bière”. Durant tout le week-end, il sera possible d’apprendre à servir soi-même sa bière. À terme, les participant recevront le diplôme de BSB (bon serveur de bière).  Le samedi, le zythologue et microbrasseur Brice Lallemand animera un atelier dégustation. Samedi et dimanche, une zytologue apprendra également aux visiteurs à bien associer leurs bières et leurs plats. Un atelier beer pairing orienté vers la charcuterie, le fromage ou le chocolat.

Plein écran
18 brasseurs seront présents sur place. © Hoppy Days

Plus de 5.000 visiteurs attendus

Le prix de l’entrée est à 6€ avant 20h (8€ après), par jour, vendredi et samedi. Si les visiteurs du vendredi partagent une photo de l’événement sur les réseaux sociaux et reviennent le lendemain et montrent leur cliché, il ne leur sera plus nécessaire de payer une seconde fois. Dimanche, quant à lui, sera gratuit jusque 15h. Sur place, le galopin de bière coûtera entre 2 et 4€.

Les organisateurs espèrent battre le nombre d’entrées de l’année passée, qui s’élevaient à plus de 5.000 visiteurs. Attention, toutefois, il se pourrait que certains se fassent refouler à l’entrée à cause de la capacité limitée des salles. “L’année passée, nous avons dû refuser quelque 200 personnes, le samedi”, indique Marc Lievens.

  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.