DR.
Plein écran
© DR.

Une vidéo de Jan Fabre retirée d'une expo à Audenarde

VideoUne vidéo d'une performance de Jan Fabre, où l'on voit l'artiste flamand passionnément embrasser plusieurs femmes, a été retirée d'une exposition à Audenarde, rapporte Het Laatste Nieuws. "Non pas parce que je crois à ce qu'il se dit à propos de Jan, mais parce que je ne veux pas de controverse qui détournerait l'attention de l'exposition", a expliqué Jan Hoet Jr., le conservateur de l'exposition.

  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  1. Les mesures sanitaires peu respectées sur la foire de Liège: le Covid Safe Ticket le sera-t-il?
    Play
    mise à jour

    Les mesures sanitaires peu respectées sur la foire de Liège: le Covid Safe Ticket le se­ra-t-il?

    Il y a du monde qui se presse sur la Foire d’Octobre, à Liège, depuis le début du mois. En revanche, très peu de personnes respectent les mesures sanitaires, surtout le port du masque et la distanciation sociale. Si la police est présente sur le champ de foire, elle n’a pour l’heure dressé aucun PV pour non-respect des mesures. Mais qu’adviendra-t-il lorsque le Covid Safe Ticket sera imposé en Wallonie?
  2. Affaire Jürgen Conings: le patron du comité R met en cause l'extrême-droite au sein de l'État

    Affaire Jürgen Conings: le patron du comité R met en cause l'extrême-droi­te au sein de l'État

    Le président du comité de suivi des services de renseignement, dit "comité R", Serge Lipszyc, met en cause la volonté de favoriser des mouvements extrémistes, notamment d'extrême-droite, dans certaines strates de l'État. Il n'identifie personne mais, dans un entretien accordé au magazine Wilfried, il s'interroge sur la façon dont le dossier Jürgen Conings a été suivi et se demande si certains n'avaient pas intérêt à ce que le militaire ne soit jamais retrouvé.