Un policier à cheval lors de la Boum 2 au Bois de la Cambre, le 1er mai 2021.
Plein écran
Un policier à cheval lors de la Boum 2 au Bois de la Cambre, le 1er mai 2021. © Photo News

Une vingtaine de plaintes pour violences policières en marge des Boums à Bruxelles

Il y a eu six plaintes pour des violences policières autour de l’événement la Boum, plus précisément quatre plaintes pour la soirée du 1er avril et deux plaintes pour celle du 2 avril, auxquelles s’ajoutent 16 plaintes pour la Boum 2 du 1er mai, a indiqué mercredi une porte-parole du Comité P. Elle précise ne pas avoir pour le moment de plainte enregistrée en rapport avec la fête qui a eu lieu samedi dernier sur la place Sainte-Croix à Ixelles.

  1. L’élu MR qui voulait “casser du casque” à la Boum 2 a démissionné
    Mise à jour

    L’élu MR qui voulait “casser du casque” à la Boum 2 a démission­né

    Julien Reintjens, l’élu MR de Châtelet sous le feu des critiques après avoir annoncé se rendre à La Boum 2 samedi au Bois de la Cambre pour “casser du casque” et “pique-niquer du poulet”, dément dans les colonnes de la DH avoir voulu en découdre avec la police. Le président du MR Georges-Louis Bouchez a annoncé mercredi soir que Julien Reintjens avait démissionné de ses mandats.
  2. La Boum 2: la police considère comme "légitimes" les deux interventions filmées qui faisaient polémique

    La Boum 2: la police considère comme "légitimes" les deux interventi­ons filmées qui faisaient polémique

    La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a déclaré, mardi, via un communiqué, qu'une enquête interne a été menée au sujet de deux interventions policières survenues en marge de la "Boum 2", samedi, dans le Bois de la Cambre à Bruxelles. Elle conclut que ces interventions étaient légitimes. La police a indiqué avoir mené cette enquête à la suite de la diffusion, sur les réseaux sociaux, de séquences filmées desdites interventions, qui laissaient penser que des policiers auraient commis des fautes.
  3. “L'Abîme” prévoit d’organiser “La Boum Test” le 15 mai: “Nous trouvons l'idée de la ministre excellente”

    “L'Abîme” prévoit d’organiser “La Boum Test” le 15 mai: “Nous trouvons l'idée de la ministre excellente”

    Le collectif "L'Abîme" a programmé un nouvel événement sur Facebook, intitulé "La Boum Test", pour le 15 mai prochain et ce, en réaction aux déclarations lundi de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden. Les organisateurs entendent ainsi proposer un événement-test en plein air, en prélude à "La Boum 3" prévue le 29 mai et pour laquelle une autorisation a été demandée lundi aux autorités compétentes.
  1. 1.500 fêtards célèbrent la fin du couvre-feu sur la place Flagey: “Rentrez chez vous”
    Mise à jour

    1.500 fêtards célèbrent la fin du cou­vre-feu sur la place Flagey: “Rentrez chez vous”

    Le “Collectif de réappropriation intégrale” a programmé un nouvel événement sur Facebook prévu ce samedi sur la place Flagey à Ixelles. Suite à cet appel, il y avait beaucoup de monde sur la place ce soir. Environ 1.500 jeunes étaient présents, précise HLN. Dès 22 heures, la police a invité les jeunes à quitter les lieux, mais certains groupes refusaient de partir. Les forces de l’ordre ont favorisé le dialogue avec les jeunes, une intervention policière n’était pas prévue.
  2. Économie, santé, libertés: les pays qui ont choisi une politique d’éradication du Covid ont... de meilleurs résultats

    Économie, santé, libertés: les pays qui ont choisi une politique d’éradication du Covid ont... de meilleurs résultats

    Les pays qui ont opté pour une gestion du risque pendant la pandémie, comme la Belgique, semblent avoir moins bien réussi en termes de santé, d’économie et de libertés civiles que les pays qui ont opté pour des mesures fortes visant l’éradication rapide et complète du coronavirus. Un constat tiré par la revue scientifique The Lancet. Le virologue Emmanuel André attire l’attention sur ce rapport sur Twitter.